Menu
S'identifier

Réalités augmentée et virtuelle en test dans le transport routier de marchandises

Prospective | publié le : 17.03.2020 | Dernière Mise à jour : 20.03.2020

Dachser teste un système doté de lunettes pour l'organisation de ses entrepôts.

Crédit photo DR

La réalité augmentée et la réalité virtuelle constituent un marché en pleine expansion. Leurs applications commencent à se multiplier et à se concrétiser dans le monde du transport routier de marchandises et, surtout, dans celui de la logistique. Illustration à travers quatre groupes internationaux.

Si la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV) mettront encore du temps à se répandre dans le monde des PME, les grands groupes sont pour la plupart d’ores et déjà entrés dans des phases de tests plus ou moins avancées. Il en va notamment ainsi chez Dachser, DB Schenker, FM Logistic ou encore XPO Logistics. "Chez Dachser, la technologie de réalité augmentée est testée dans certains entrepôts allemands pour la préparation de commandes (Pick-by-Vision), explique Andreas Froschmayer, directeur du développement de l’entreprise, de la stratégie et des relations publiques de Dachser. Pour cela, nous utilisons des lunettes de données Google Glass, ainsi que des applications de réalité virtuelle dans notre organisation de vente. Avec la RV, les projets d’entrepôts sont visualisés et présentés au client de manière vivante et tangible."

La formation, un terrain de jeu privilégié

La RA et la RV présentent un caractère ludique, particulièrement adapté au domaine de la formation. Chez Dachser, c’est un terrain particulièrement propice au défrichement. Andreas Froschmayer avance : "En réalité virtuelle, nous étudions actuellement si la technologie peut être utilisée pour la formation des employésClaudia Roux, responsable relations presse pour XPO Logistics, pointe d’emblée un avantage déterminant de la RA et de la RV : "Ces technologies rendent l’information disponible immédiatement ou très rapidement, par rapport à des instructions à transmission vocale, qui doivent parfois être répétées. Qui plus est, l’information augmentée ou virtuelle reste en permanence accessible". 

De nombreuses solutions

Adèle Lartigue, innovation project manager de FM Logistic, l’assure, "la réalité augmentée et la réalité virtuelle offrent de nombreuses solutions en matière de formation. Le groupe teste un concept plaçant un apprenant en situation virtuelle de conduite de chariot, cela avec des commandes réelles. "L’objectif est double : aider à apprendre à conduire et sensibiliser aux risques inhérents, par exemple autour des passages piétons en entrepôt, aux palettes trop lourdes par rapport aux capacités d’un chariot, aux vitesses excessives", indique la responsable de FM Logistic. Ce projet entre cette année en phase de développement pilote. Son concept devra être validé avant de voir le test mis en œuvre auprès de caristes du groupe.

> Lire l'intégralité de l'article dans L'Officiel des transporteurs ​​​​​​​3011 du 6 ​​​​​​​mars 2020

Auteur

  • Antoine Dufeu

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format