Menu
S'identifier

Racheté par Bridgestone, TomTom Telematics devient Webfleet Solutions

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 11.09.2019 | Dernière Mise à jour : 11.09.2019

TomTom Telematics s’appellera désormais Webfleet Solutions, en référence à l’un de ses produits phares, la plateforme Webfleet qui propose des données télématiques depuis 20 ans.

Crédit photo Webfleet Solutions

L’ancienne division télématique de TomTom, rachetée par Bridgestone en janvier 2019, va être rebaptisée Webfleet Solutions. Le manufacturier japonais va pouvoir proposer des services de gestion de flottes renforcés par les informations remontées par ses pneus connectés.

L’intégration de TomTom Telematics au sein de l’univers  Bridgestone va définitivement s’achever le 1er octobre prochain. Fin de la référence évoquant immanquablement le nom de son ancien propriétaire, le néerlandais TomTom – recentré depuis sur la cartographie – et place à une nouvelle identité.

Le leader européen des solutions de flotte numériques s’appellera désormais Webfleet Solutions, en référence à l’un de ses produits phares, la plateforme Webfleet qui propose des données télématiques depuis 20 ans. "Avec l’acquisition de TomTom Telematics, Bridgestone confirme son ambition de renforcer ses capacités digitales dans le cadre de sa transformation pour devenir le leader en solutions de mobilité", explique le manufacturier japonais dans un communiqué. Le rachat de l’unité télématique de TomTom en janvier 2019 pour 910 millions d’euros (M€) doit permettre d’élargir la gamme de solutions de Bridgestone dédiées à la gestion des flottes et à la mobilité digitale, tout en renforçant sa position de leader à l'échelle mondiale. 

Pneus connectés

L’entité européenne de Bridgestone fournit désormais ses solutions de mobilité et de gestion de flottes à plus de 1,2 million de véhicules. Le groupe entend proposer des solutions mixtes, alliant pneumatiques et services. D’ici quelques années, les voitures seront capables d’adapter leur conduite en fonction du revêtement détecté par les pneumatiques: présence d’eau, de givre ou de débris sur la chaussée, déformation anormale de la bande de roulement, température en surchauffe, etc. 

Ainsi, Bridgestone pourra s’appuyer sur les logiciels de suivi de flotte de Webfleet Solutions tels que Webfleet et NextFleet, installés sur une base de 860 000 véhicules (aux deux-tiers commerciaux), qu’il pourra enrichir avec les données remontées par ses capteurs intégrés dans ses pneumatiques.

Comme bon nombre de ses concurrents, Bridgestone s’est diversifié depuis quelques années dans les pneus connectés "chip in tyre" (puce dans le pneu), en développant des plateformes de données et d’analyse pour ses capteurs, avec des solutions comme Tirematics, Mobox, FleetPulse et Bridgestone Connect. 

 

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format