Menu
S'identifier

Quand la RSE guide les stratégies des entreprises

Décryptage | publié le : 08.08.2022 | Dernière Mise à jour : 08.08.2022

Samat a structuré sa politique RSE autour de programmes d’actions accompagnés de campagnes de communication et de sensibilisation internes et, de plus en plus souvent, à son écosystème.

Crédit photo Samat

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est à l’origine de démarches diverses et transversales autour du social, de l’économie et de l’environnement. Si chacune est unique et adaptée à l’entreprise, Samat, Cetup et Geodis reconnaissent leur rôle accru pour recruter et fidéliser les équipes et les conducteurs.

Transporter des matières sensibles nous engage."Nous prenons chaque initiative, chaque décision afin d’assurer la sécurité de nos collaborateurs et la satisfaction de nos clients dans le respect de notre environnement." Présentée par Guillaume Gilgenkrantz, responsable sécurité, santé, sûreté et développement durable du groupe Samat. Cette culture "sécurité" est au cœur de la démarche RSE du transporteur adossée "à une organisation QHSSE qui promeut la prévention et la détection des comportements à risques".

Des programmes spécifiques

Depuis les années 1990, cette organisation est constamment évaluée grâce à des certifications et labellisations (ISO, SQAS, Objectif CO2), l’adhésion à des programmes spécifiques ou de filières (Responsible Care, Global Compact des Nations unies) et par des organismes reconnus (niveau Silver d’Ecovadis).

Pour obtenir ces reconnaissances, Samat a structuré sa politique RSE autour de programmes d’actions accompagnés de campagnes de communication et de sensibilisation internes et, de plus en plus souvent, à son écosystème (clients, fournisseurs, partenaires…). "Nos plans de formation s’intègrent à ces initiatives. Ils s’appuient sur l’approche Behavior-Based Safety [BBS] qui a notamment pour but d’améliorer de façon continue les comportements de nos conducteurs lors des opérations de conduite, de chargement et de déchargement." 

Une dimension éthique

Depuis quelques années, la dimension éthique se renforce dans les programmes d’action du transporteur, qui finalise un plan stratégique RSE pour les consolider. "Ce plan stratégique couvrira et fédérera toutes nos équipes, 2 500 salariés, dans les 12 pays où Samat est implanté." 

Par le biais d’instances représentatives du personnel ou lors d’échanges internes, la remontée d’informations des salariés sur leurs attentes "est essentielle pour améliorer leurs conditions de travail et leur bien-être. La mise en œuvre d’une politique RSE implique donc plusieurs fonctions de l’entreprise dont les ressources humaines", ajoute Guillaume Gilgenkrantz.

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3096 du 28 janvier 2022.

Auteur

  • Erick Demangeon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format