Menu
S'identifier

Prime à la casse de 15 000 euros pour les camions

Actualités | publié le : 25.03.2021 | Dernière Mise à jour : 25.03.2021

Les transporteurs allemands ont jusqu’au 15 avril pour déposer leur demande de prime à la casse. La prime concerne les camions de plus de 7,5 t de la norme Euro 5. 

Crédit photo DR

Versée par le ministère des Transports selon le principe du "premier arrivé, premier servi".,un dispositif de prime à la casse vient d'être mis en place par le gouvernement allemand. Berlin espère ainsi soutenir l’investissement des transporteurs en période de crise tout en leur premettant de réduire leur empreinte environnementale 

Les transporteurs allemands ont jusqu’au 15 avril pour déposer leur demande de prime à la casse. La prime concerne les camions de plus de 7,5 t de la norme Euro 5 (10 000 euros pour les modèles plus anciens). Leurs propriétaires toucheront 15 000 euros de réduction par camion pour l’achat d’un véhicule de la norme Euro 6, électrique ou à hydrogène. Les véhicules doivent en outre être équipés de pneus à faible résistance au mouvement et d’un assistant électronique d’angle mort.

Une majoration pour des équipements intelligents

Ils doivent enfin être conservés au minimum deux ans par le transporteur. 5 000 euros supplémentaires (au maximum 60 % du coût de ces options) seront versés si le nouveau véhicule est équipé de technologie "intelligente", par exemple pour la vérification de la pression des pneus, le pilotage numérique des semi-remorques ou des éléments aérodynamiques. La prime ne pourra dépasser 800 000 euros par entreprise.

Coordonnée par l’office des transports BAG, elle est versée par le ministère des Transports, qui a prévu un budget de 500 millions d’euros à cet effet, selon le principe du "premier arrivé, premier servi". Le montant de l’enveloppe ne sera pas étendu, même en cas de très forte demande. Berlin espère ainsi soutenir l’investissement des transporteurs en période de crise tout en faisant progresser le dossier climat. Cette prime à la casse – qui concerne aussi l’achat de bus électriques – avait été approuvée par la Commission européenne.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format