Menu
S'identifier

Poids lourds hydrogène, Hyundai précise son offensive européenne

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 12.12.2019 | Dernière Mise à jour : 13.12.2019

Les camions Hyundai H2 Xcient, dont les spécifications ont été adaptées pour le marché européen, sont alimentés par un nouveau système de pile à combustible à hydrogène de 190 kW.

Crédit photo DR

Le constructeur Hyundai compte livrer 1 600 camions à hydrogène en Europe d’ici 2025, avec 50 premiers exemplaires destinés à la Suisse en 2020. Le constructeur compte louer ses camions sur une base véhicule plus carburant.

Le camion à pile à combustible Nikola Tre, qui sera codéveloppé par Nikola Motors et Iveco, a récemment attiré les projecteurs sur la mobilité hydrogène. Pourtant, quelques mois avant cet incroyable tandem, Hyundai avait, le premier, déclaré son intention d’investir le marché européen avec la technologie hydrogène, avec un objectif de commercialisation de 1600 camions (d’ici 2025). En octobre dernier, le constructeur coréen a donné des précisions supplémentaires sur son calendrier. L’offensive démarrera par la  Suisse dès 2020, avec la mise sur le marché de 50 camions Hyundai H2 Xcient, en version porteur 4x2 de 18 t (34 t avec une remorque).

Un coût d’usage tout compris

Pour assurer la mise sur le marché des véhicules, Hyundai s’est associé au fournisseur d’énergie "verte" suisse H2 Energie à travers une joint-venture appelée Hyundai Hydrogen Mobility (HHM). Cette dernière entend "prendre la tête de l'écosystème de la mobilité hydrogène en Europe", en visant non seulement le marché suisse, mais également les pays européens "où la mobilité verte et les réglementations strictes en matière d'émissions de carbone sont très bien acceptées". HHM compte investir en priorité l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche et la Norvège. Les camions devraient être proposés à la location, avec un coût d’usage tout compris qui prendra en compte le kilométrage parcouru et la quantité d’hydrogène consommé.

400 kilomètres d’autonomie

Les camions Hyundai H2 Xcient, dont les spécifications ont été adaptées pour le marché européen, sont alimentés par un nouveau système de pile à combustible à hydrogène de 190 kW (avec deux piles à combustible de 95 kW connectées en parallèle). Ses sept réservoirs d'hydrogène offrent une capacité de stockage de 35 kg d'hydrogène, ce qui permet de disposer d’une autonomie d'environ 400 km.

Le vecteur énergétique sera fourni par Hydrospider, une entreprise commune entre Alpiq (fournisseur d’énergie verte), H2 Energy (distributeur) et le spécialiste des gaz Linde. Un premier site de production de 2 MW sera mis en service fin 2019 à la centrale hydroélectrique de Gösgen (canton de Soleure), ce qui permettra de produire de l'hydrogène pour 50 camions (avec une extension à terme jusqu’à 20 MW). D’autres sites de production d'hydrogène sont déjà en cours de planification dans le pays. Les camions rouleront pour le compte d’un consortium d’entreprises suisses, regroupant de grands distributeurs et propriétaires de stations-service tels que Migros, Coop, Fenaco ou Avia. 

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format