Menu
S'identifier

Orientation : une caravane pour promouvoir les métiers du transport

RH/Formation | publié le : 02.05.2022 | Dernière Mise à jour : 05.05.2022

Lola Grossi, chargé de recrutement chez XPO, dispose d'offres de postes à pourvoir et présente aussi les métiers aux collégiens qui viennent à sa rencontre.

Crédit photo Véronique Vigne-Lepage

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’AFT, associée avec le transporteur XPO, vient de participer à la tournée, de ville en ville, d’une Caravane des métiers. Reportage lors de l’étape lyonnaise, où le camion de promotion du transport et de la logistique a particulièrement attiré les visiteurs.

Une vaste esplanade surplombant la Saône, c’est derrière la mairie de Caluire, dans l’agglomération lyonnaise, qu’au matin du 13 avril, est venue s’installer, pour sa 8e étape, la Caravane des métiers montée par Auvergne-Rhône-Alpes Orientation : des stands, une dizaine de bus, des chars de l’armée et… un poids lourd. Ce "Mercedes 480 CV, dernier modèle", vante Frédéric Gervais, formateur détaché de XPO, a été prêté par ce transporteur, dont les équipes accompagnent dans l’opération celles de l’AFT. "Nous nous sommes associés car XPO est l’un de nos Ambassadeurs de l’emploi, explique Muriel Nany, chargée d’actions à l’AFT Auvergne-Rhône-Alpes. Cela signifie notamment que ce groupe s’est engagé à valoriser les métiers de la branche."

Une "carte" des métiers du transport et de la logistique

Bâche tirée, le véhicule offre un long espace où ont été installés le matériel de démonstration en réalité virtuelle et une "carte" des nombreux métiers du transport et de la logistique. "Nous faisons aussi des opérations de recrutement au Castellet ou sur le Tour de France, mais pas forcément avec un tel véhicule, commente Lola Grossi, chargée de recrutement chez XPO. Et un semi, ça marque les esprits !" 

Pour les collégiens et lycéens arrivés en groupes dans la matinée, la visite de la cabine s’est avérée une véritable expérience. "Ils sont impressionnés par la technologie et par le confort, qu’ils n’imaginaient pas", témoigne Frédéric Gervais. Pour certains, la visite peut être décisive : "Une ado de 13 ans qui pensait s’orienter en cuisine est repartie avec un sourire jusqu’aux oreilles, décidée à devenir conductrice. Cela fait plaisir de s’assurer qu’il y ait une relève." Malgré leur jeune âge, "les jeunes sont capables de savoir ce qu’ils veulent faire et de décider de s’orienter vers nos métiers", pense Aïda Diop, autre chargée de recrutement de XPO.

> Lire l'intégralité de l'article dans l'Officiel des transporteurs du 29 avril 2022

Auteur

  • Véronique Vigne-Lepage

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format