Menu
S'identifier

OPCO Mobilités : la formation toujours plébiscitée par le secteur en 2020

Actualités | publié le : 19.07.2021 | Dernière Mise à jour : 19.07.2021

L’alternance, poussée par les aides financières, a particulièrement séduit les entreprises en 2020;

Crédit photo DR

Les investissements dans la formation restent à un niveau élevé, tant pour l’accueil d’alternants que pour la formation des salariés, indique le rapport d’activité 2020 d’OPCO Mobilités.

Plus de 117 000 stagiaires (hors Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, GPEC) de la filière transport routier et activités auxiliaires ont bénéficié d’une formation prise en charge l'an dernier, révèle le rapport 2020 d’OPCO Mobilités. Un chiffre élevé qui indique que, malgré la crise, l’investissement dans la formation s’est poursuivi.

Une année record pour l'alternance

C’est particulièrement le cas de l’alternance qui, poussée par les aides financières, a particulièrement séduit les entreprises."2020 a été, malgré la crise, une année record pour l’alternance, souligne l’organisme. Ainsi, quelque 495 000 contrats d’apprentissage ont été signés [toutes filières de la mobilité confondues], soit une hausse record de près de 40 % par rapport à 2019." 

Le document précise ainsi que 11 260 contrats d’apprentissage ont été signés ou repris dans le transport routier et activités auxiliaires du transport (42 001 signés et 35 893 pour l’ensemble des filières d’OPCO Mobilités). Le secteur transport routier de marchandises a par ailleurs enregistré 2 324 stagiaires en contrat de professionnalisation et 1 789 stagiaires "tuteurs et maîtres d’apprentissage".

Historiquement, le transport fait pourtant peu appel aux contrats d’apprentissage, au profit des contrats de professionnalisation. "Cette année, c’est l’inverse, soulignait Isabelle Maimbourg, directrice générale adjointe, appui aux branches et proximité territoriale, transport logistique et services,. Le contrat de professionnalisation affiche une importante baisse : de 5 900 dossiers en janvier 2020, on est passé à 2 300 en janvier 2021. Il s’agit clairement d’un effet des aides à l’apprentissage, de 5 000 ou 8 000 euros selon les cas. Les annonces sur le contrat de professionnalisation sont arrivées plus tardivement."

Retrouvez l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3075 du 9 juillet 2021.

 

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format