Menu
S'identifier

Nuro et Udelv, 2 nouveaux acteurs de la livraison autonome

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 11.04.2018 | Dernière Mise à jour : 11.04.2018

Les fourgonnettes udelv sont opérées par l’entreprise de logistique Delivery Guys, pour le compte de la chaîne d’épicerie fine Draeger’s Market. Ses concepteurs assurent que leur véhicule permet de diviser les prix de livraison par deux.

Crédit photo Udelv

En Californie, les start-up Nuro et Udelv ont dévoilé le même jour leurs camionnettes de distribution autonome, positionnées sur la livraison du dernier kilomètre.

Avec son anse sur le toit, le véhicule ressemble à un gros sac à main posé sur roulettes. Le 30 janvier, la start-up californienne Nuro a présenté sa navette de distribution autonome baptisée R1. Cette microcamionnette électrique, sans poste de conduite, comporte deux coffres modulaires pour distribuer des marchandises en ville.

Créée en 2016 par des anciens de Google, spécialistes en véhicules autonomes, Nuro compte bien concurrencer l’e-Palette dévoilé par Toyota en début d’année. La start-up a récemment levé 92 millions de dollars. Ses concepteurs visent la distribution de produits du quotidien en milieu urbain, comme des produits frais, du linge en provenance du pressing ou des repas.

Futurs partenariats

De futurs partenariats devraient être noués avec des commerçants locaux, mais également avec des sites d’e-commerce dans l’optique d’une livraison du dernier kilomètre. Ces caddies roulants disposent de radars, lidars et caméras propres aux véhicules autonomes et peuvent être supervisés à distance par un opérateur.

Nuro espère effectuer ses premiers tests en conditions réelles cette année, ce qui n’a rien d’évident puisque la législation californienne impose la présence d’un conducteur à bord pour reprendre la main en cas de problème. Nuro tentera d’obtenir une dérogation, ou essaiera d’accompagner son véhicule par un opérateur à pied, comme c’est déjà le cas pour les caissons-robots roulant sur les trottoirs.

18 casiers déblocables à l’aide d’un smartphone

Voilà une problématique qui ne concerne pas un autre nouvel acteur, Udelv. Cette start-up a dévoilé le même jour qu’elle venait de lancer sa camionnette de livraison autonome dans les rues de San Mateo (Californie). Les fourgonnettes sont opérées par l’entreprise de logistique Delivery Guys, pour le compte de la chaîne d’épicerie fine Draeger’s Market.

Les engins électriques ressemblent à un utilitaire classique, avec un poste de conduite destiné à un superviseur. Le véhicule est capable de se diriger seul, sous la supervision là encore d’un opérateur à distance. Il renferme 18 casiers indépendants, déblocables à l’aide d’un smartphone. La charge utile se restreint à 300 kg, pour une autonomie d’environ 100 km (vitesse maximale de 40 km/h).

Ses concepteurs assurent que leur véhicule permet de diviser les prix de livraison par deux. Ils envisagent de le louer à des petits distributeurs qui ne peuvent se permettre de l’acquérir, en proposant également la partie software permettant de gérer les commandes et la livraison. Les grands expressistes pourraient également l’intégrer dans leurs flottes. Udelv compte faire rouler 1 500 véhicules sur les routes d’ici 2021.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format