Menu
S'identifier

Nikola Motor dévoile ses ambitions

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 23.04.2019 | Dernière Mise à jour : 23.04.2019

Nikola Motor annonce avoir reçu 13 000 commandes de camions à ce jour, sans préciser la répartition entre les modèles.

Crédit photo Nikola Motor

Nikola Motor, rival de Tesla, a dévoilé ses camions à pile à combustibles hydrogène lors d’un show commercial mi-avril. Le constructeur américain annonce déjà 13 000 commandes.

Lors de son show très modestement intitulé "Nikola World", qui s’est déroulé les 16 et 17 avril à Scottsdale, en Arizona, le constructeur américain Nikola Motor a présenté plusieurs modèles de camions à hydrogène censés bousculer le marché du transport de marchandises.

Sur le marché européen en 2023

Outre le Nikola Two en pré-série et attendu pour 2022, le constructeur a présenté la première maquette du Nikola Tre, spécialement dédié au marché européen. De forme très épurée, ce tracteur électrique sera disponible en version purement batterie pour les distances moyennes ou les villes, en version avec une pile à combustible à hydrogène pour les missions long courrier.

Il est annoncé avec une autonomie de 500 à 700 miles (805 à 1 127 kilomètres), avec une recharge qui ne prend que 15 minutes. Une vidéo montre un tableau de bord dépouillé et deux couchettes derrière les sièges, dotés chacune d’écrans géants. Ce véhicule est attendu sur le marché européen en 2023. 

Recherche de partenaires

Trevor Milton, le patron de Nikola, a indiqué qu’il était à la recherche d’un constructeur européen pour commercialiser ses camions Nikola Tre, avec, pourquoi pas, le même type de contrat passé entre Fiat et Tesla (qui permet au constructeur italien de racheter les crédits-carbone de Tesla afin d’éviter de payer de lourdes pénalités sur les émissions CO2 de ses véhicules).

Le constructeur recherche également un lieu d’implantation pour sa future usine européenne, sans préciser s’il s’agira uniquement d’assemblage de pièces en provenance des États-Unis. Un accord aurait déjà été signé, des pays, notamment d’Europe de l’Est, seraient sur les rangs.

13 000 commandes à ce jour

Nikola Motor annonce avoir reçu 13 000 commandes de camions à ce jour, sans préciser la répartition entre les modèles. Un chiffre difficile à vérifier puisque les acheteurs potentiels ne versent aucun acompte. Le brasseur américain Anheuser-Busch s’est engagé sur une commande de 800 camions et recevra ses premiers exemplaires un an avant tout le monde, en 2021.

Il pourra compter sur 8 stations hydrogènes dédiées, sachant que Nikola compte couvrir l’Amérique du Nord avec 700 stations à terme, de quoi mailler tout le territoire et assurer la pérennité de son modèle économique.

En crédit-bail sur 7 ans

Sauf exception, le constructeur ne souhaite pas vendre ses camions, mais passer par un service de location tout compris par le biais du principal loueur américain Ryder. Ainsi, le prix du crédit-bail, d’une durée de 7 ans (environ 1 million de km), comprendrait les frais d’entretien et de ravitaillement pour un prix de 90 à 95 cents par mile. Un tarif équivalent à celui d’un camion diesel, assure-t-on chez Nikola.

Il est probable que Nikola Motor procède de même en Europe, avec des stations de ravitaillement dédiées pour chacun des transporteurs faisant appel à ses services, comme le révélait L’Officiel des Transporteurs avec le contrat passé par Perrenot en France

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format