Menu
S'identifier

Nette reprise de l’activité du transport routier espagnol en 2021

Actualités | publié le : 10.02.2022 | Dernière Mise à jour : 16.02.2022

Le ministère des Transports espagnol fait état d’une progression de 7,4 % de l’activité exprimée en tonnes transportées pendant le 3e trimestre 2021 par rapport à la même période de l’année antérieure.

Crédit photo DR

Hausse du chiffre d'affaires des transporteurs et augmentation de l'activité sont les principaux indicateurs du transport routier de marchandises espagnol en 2021. Une dynamique qui pourrait légèrement fléchir cette année  du fait de la  flambée des prix du carburant et de la pénurie de conducteurs.

Plus 7 % : telle est l’estimation de la hausse du chiffre d’affaires des entreprises du transport routier de marchandises espagnol en 2021, selon l’étude annuelle publiée par le cabinet DBK Informa, filiale du groupe d’assurance-crédit espagnol CESCE. Ce document constitue la première évaluation disponible de l’activité du secteur pendant l’année écoulée. Les autres sources indiquent une évolution similaire.

Une dynamique qui devrait se maintenir

Le ministère des Transports fait état d’une progression de 7,4 % de l’activité exprimée en tonnes transportées pendant le 3e trimestre 2021 par rapport à la même période de l’année antérieure. La bourse de fret Wtransnet a enregistré un véritable boom des offres (+ 43 % sur 2021). Le chiffre d’affaires du secteur estimé par DBK en 2021 (15,7 Md€) a permis de compenser le recul observé en 2020 (– 5,2 % à 14,67 Md€) et même d’atteindre un niveau légèrement supérieur à celui de 2019 (15,47 Md€).

La dynamique devrait se maintenir en 2022-2023 avec une croissance annuelle du chiffre d’affaires attendue de l’ordre de 3 à 4 %, selon le cabinet, qui s’attend cependant à "une augmentation de la concurrence et à une forte pression sur les marges liée principalement à la tendance à la hausse du prix des carburants et à la pénurie de conducteurs". Les désajustements des chaînes d’approvisionnement globales, qui impactent des secteurs tels que l’automobile ou l’électronique, "pourraient ralentir la récupération du volume d’affaires du secteur."

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transports n°3096 du 28 janvier 2022;

Auteur

  • Daniel Solano

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format