Menu
S'identifier

Métiers de demain : un Lab Transport pour préparer la profession du transport et de la logistique

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 21.06.2018 | Dernière Mise à jour : 21.06.2018

De gauche à droite : Jean-Louis Vincent, DRH de SNCF Logistics ; Florence Berthelot, déléguée générale de la FNTR ; Jean-Paul Deneuville, président de l'AFT ; Ingrid Mareschal, déléguée générale de la FNTV ; Rodolphe Allard, fondateur et P-dg de Chronotruck.

Crédit photo © Nezha Houzai

À la problématique du recrutement s’ajoutent de nouveaux défis comme ceux de la transition numérique et les nouvelles organisations. Pour accompagner les entreprises dans ces changements, l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT) a lancé la démarche Lab Transport en coopération avec les organisations professionnelles et plusieurs entreprises.

De nouvelles organisations et de nouvelles technologies pourraient rapidement avoir un impact sur les métiers du transport, qui nécessiteront de nouvelles compétences. Pour s’y préparer, la profession a lancé Lab Transport, une instance qui aura pour objectif de réfléchir et travailler sur les évolutions des métiers de la branche. "Pour ne pas être dépassée par l’accélération des évolutions technologiques ou de l’intelligence artificielle, qui auront un impact majeur sur le transport et la logistique, la profession a décidé d’accompagner cette tendance", précise Jean-Paul Deneuville, président de l’AFT, lors de l’assemblée générale de l’organisme de développement de la formation qui s’est tenue le 14 juin.

Trois enjeux

La démarche repose sur trois enjeux : la valorisation prospective de la mobilité du transport et de la logistique en matière d’organisation, de métiers et de véhicules, l’identification des nouveaux métiers de demain et le renforcement de l’attractivité du secteur. L’une de ses principales missions portera sur la veille technologique, afin d’identifier les nouveaux besoins du secteur, en triant les informations d’innovations ou d’initiatives développées, en les hiérarchisant et en les rendant accessibles sur un site internet.

"Cette démarche permettra de valoriser une approche attractive de nos métiers et de montrer que nous nous inscrivons dans une démarche résolument nouvelle", précise Jean-Paul Deneuville. L’initiative visera aussi à favoriser la conception de nouveaux services et produits, de nouvelles technologies utiles à la profession. Elle soutiendra en outre l’innovation et le développement de nouvelles idées et de nouveaux outils et aidera à leur mise en pratique.

 

> Lire la suite de l'article dans L'Officiel des Transporteurs n° 2933 du 29 juin 2018.

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format