Menu
S'identifier

Mercedes renforce ses dispositifs anti-angle mort et d’assistance à la conduite

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 05.05.2021 | Dernière Mise à jour : 05.05.2021

"L’Active Sideguard Assist reconnaît la nécessité d’une telle intervention à partir de l’angle du volant et, idéalement, empêche toute collision", souligne le constructeur.

Crédit photo Mercedes

Le nouveau Active Sideguard Assist de Mercedes, disponible sur l’Actros et l’Arocs en juin 2021, peut désormais déclencher un freinage automatique jusqu’à l’arrêt complet du camion. Le constructeur en profite pour améliorer son système d’assistance à la conduite semi-automatisée.

À partir du mois de juin 2021, Mercedes va faire évoluer son dispositif anti-angle mort – Active Sideguard Assist – sur un grand nombre de nouveaux Actros et Arocs : le système va continuer d’avertir le conducteur de la présence de piétons ou de cyclistes en mouvement côté passager, mais pourra aussi déclencher un freinage automatique à une vitesse maximum de 20 km/h si le conducteur ne réagit pas aux signaux sonores d’avertissement.

Première mondiale

"L’Active Sideguard Assist reconnaît la nécessité d’une telle intervention à partir de l’angle du volant et, idéalement, empêche toute collision. Mercedes-Benz Trucks est le premier constructeur de camions au monde à proposer un tel système avec fonction de freinage actif, apportant ainsi sa contribution à la réduction du nombre de blessures graves, voire de décès, causés par des accidents dans ce genre de situation", souligne le constructeur à l’étoile.

Une nouveauté en cachant souvent une autre, Mercedes en profite pour sortir au mois de juin sa nouvelle génération d’Active Drive Assist (ADA) qui, en 2018, a fait du nouvel Actros le premier camion de série au monde à être capable d’une conduite partiellement automatisée (niveau 2 selon la norme SAE ).

Conduite partiellement automatisée de niveau 2

Le système permet en effet, sous certaines conditions, d’assister activement le chauffeur dans le guidage longitudinal et latéral du camion et de maintenir automatiquement la distance avec le véhicule qui le précède en gérant les accélérations et le freinage ainsi que la direction (avec un rayon de courbe suffisant ou des marquages routiers bien visibles). La nouvelle génération d’ADA 2 peut maintenant déclencher un arrêt d’urgence si elle reconnaît que le conducteur n’a pas été activement impliqué dans le processus de conduite pendant une période plus longue que d’habitude, par exemple en cas de souci de santé.

Immobilisation complète

Ainsi, lorsque le chauffeur ne réagit pas aux signaux d’alertes, l’ADA 2 peut, dans ses limites, freiner jusqu’à ce que le camion s’immobilise en toute sécurité sur sa voie, tout en avertissant les véhicules le suivant à l’aide de ses feux de détresse. Si le camion s’immobilise, le système peut automatiquement engager le nouveau frein de stationnement électronique. En outre, les portes sont déverrouillées afin que les ambulanciers et autres premiers secours puissent atteindre directement le chauffeur en cas de besoin.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format