Menu
S'identifier

Menace d’une vague mondiale de faillites dans le transport routier

Actualités | publié le : 23.11.2020 | Dernière Mise à jour : 30.11.2020

La situation apparaît particulièrement critique pour l’Europe, où les transporteurs de marchandises affichent des pertes à 125 Md€, soit un déclin de 20 % par rapport à l’année dernière.

Crédit photo DR

Une nouvelle étude de l’Union internationale des transports routiers révèle l’impact catastrophique de la crise sanitaire sur le secteur du transport routier, avec un risque de défaut et d’insolvabilité très élevé. Un phénomène qui pourrait perturber les chaînes d'approvisionnement mondiales.

Une nouvelle étude de l’IRU (Union internationale des transports routiers) révèle l’impact catastrophique de la crise sanitaire sur le secteur du transport routier, avec un risque de défaut et d’insolvabilité très élevé dans le secteur mondial. L’enquête, menée auprès d’entreprises issues des 79 pays représentés à l’IRU, montre que les pertes mondiales sont passées à 679 milliards d'euros (Md€) pour le transport de marchandises, soit une baisse des résultats de 18 % par rapport à 2019.

La situation apparaît particulièrement critique pour l’Europe, où les transporteurs de marchandises affichent des pertes à 125 Md€, soit un déclin de 20 % par rapport à l’année dernière. Pour l’organisme international, "si aucune mesure immédiate n’est prise, ces pertes devraient encore s’accroître au cours de la deuxième vague de la pandémie."

Divers indicateurs

En parallèle, l'étude s’alarme sur les risques de faillite encourus par les entreprises du secteur. Il s’est basé sur divers indicateurs – la rotation des immobilisations, les prévisions de trésorerie et le point de retournement réel des revenus – pour établir des estimations selon les régions du monde. Classées sur une échelle de risque d’un sur dix dans le rapport, toutes les régions du monde se situent aux niveaux les plus élevés, neuf ou dix, indiquant une vague imminente de faillites dans le transport routier.

"La grande majorité des plus de 3,5 millions d’entreprises de transport routier que nous représentons sont des petites et moyennes entreprises, et elles sont le ciment qui unit les chaînes d’approvisionnement mondiales et les réseaux de mobilité, a déclaré le secrétaire général de l’IRU, Umberto de Pretto. La plupart d’entre eux ont du mal à payer leurs factures. C’est une menace énorme pour l’économie mondiale."

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format