Menu
S'identifier

3 questions à

Mehdi Badr, Ailon : "Nous aidons les transporteurs à accroître leur chiffre d’affaires"

Technologies | publié le : 20.04.2021 | Dernière Mise à jour : 14.04.2021

Mehdi Badr, docteur en informatique, directeur général d’Ailon.

Crédit photo DR

Mehdi Badr, docteur en informatique, est directeur général d’Ailon, éditeur SaaS spécialisé dans l’Intelligence artificielle appliquée au transport routier de marchandises. Les agents intelligents identifient dans les positions informatiques les éléments susceptibles de faire l’objet d’une facturation complémentaire.  

L’Officiel des transporteurs : Fin 2018, vous avez créé avec d’autres chercheurs spécialisés en intelligence artificielle et avec le support de BP2R, la start-up Ailon, un cabinet de conseil spécialisé en transport. Quelle est sa vocation et que propose-t-elle ?
Mehdi Badr : Nous avons associé nos compétences respectives afin de développer des agents intelligents destinés aux problématiques du transport routier de marchandises (TRM). Depuis janvier dernier, Ailon commercialise une offre qui aide les transporteurs à augmenter leur chiffre d’affaires, et ce grâce à des agents intelligents qui vont identifier dans les positions informatiques les éléments susceptibles de faire l’objet d’une facturation complémentaire. Par exemple, des options souscrites à la signature du contrat ou présentes dans les conditions générales de vente du transporteur.

L'OT : Comment vos agents améliorent-ils la vie des exploitants ?
M. B. :
Aujourd’hui, les exploitants qui préparent leurs tournées passent beaucoup de temps à analyser les ordres de transport afin d’identifier les contraintes de livraison. Par exemple, s’il est nécessaire de prendre rendez-vous avant livraison, si les conditions d’accès imposent un petit véhicule ou encore si un hayon est nécessaire. L’exploitant doit parfois aussi modifier l’adresse du destinataire et la normaliser. Autant de contraintes qui ont un impact sur l’exploitation. Grâce à nos agents intelligents, ce travail d’analyse est automatisé. Ce qui permet à l’exploitant de passer moins de temps à traiter les positions tout en limitant les risques d’erreurs. Par ailleurs, nous aidons l’exploitant ou tout autre agent administratif à identifier les instructions de livraison libellées en langue étrangère.

L'OT : Vos agents intelligents sont-ils conçus pour s’intégrer aux TMS ?
M. B. :
Bien sûr ! Grâce à des interfaces de programmation applicative (API), nous pouvons enrichir automatiquemealysesnt les ordres de transport des TMS (transport management systems) et à haute fréquence. Nous le faisons déjà avec le TMS Teliway de l’éditeur Teliae. Nous sommes en cours d’interfaçage avec les principaux éditeurs du marché.

Auteur

  • Éliane Kan

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format