Menu
S'identifier

MAN et le port de Hambourg testent les camions sans chauffeur

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 26.10.2018 | Dernière Mise à jour : 26.10.2018

Les tests porteront sur une zone du port où sont entreposés des conteneurs et sur un tronçon de 70 km de l’autoroute A7, qui relie le Danemark à l’Autriche via Hambourg.

Crédit photo Adobe Stock

Le port de Hambourg vient de lancer, avec le constructeur de camions MAN, une série de tests sur le transport de conteneurs par des camions sans chauffeur.

L’opération a pour nom "Hamburg TruckPilot". Le projet, lancé ces jours-ci dans la ville portuaire du nord de l’Allemagne en coopération avec le constructeur de poids lourds MAN, a pour but de tester sur le terrain la possibilité de charger, décharger puis transporter sans chauffeur les conteneurs du port vers le reste du pays. MAN et la société HHLA, qui gère le port de Hambourg, viennent de signer un accord à ce sujet.

Les tests porteront sur une zone du port où sont entreposés des conteneurs et sur un tronçon de 70 km de l’autoroute A7, qui relie le Danemark à l’Autriche via Hambourg. Ils ont pour but "d’analyser sur le terrain la nature exacte des défis posés par l’intégration au trafic routier de camions sans chauffeur pour transporter des conteneurs, comme l’explique l’entreprise munichoise MAN Truck & Bus dans un communiqué. Par ailleurs, nous voulons définir des standards sur la méthode à utiliser à l’avenir. Le projet Hamburg TruckPilot est pour MAN un pas important vers le développement de véhicules sans chauffeur".

Chargement et déchargement entièrement automatisés

Deux camions prototypes ont été développés pour l’opération. Ils seront appelés à charger et décharger de façon entièrement automatisée, puis à emprunter la bretelle d’autoroute menant vers l’A7, à partir du terminal à conteneurs du port de Hambourg. Le projet sera réalisé en trois étapes. Dans un premier temps, d’ici à la fin de l’année, les deux partenaires entendent définir le cadre technique de l’opération. La phase de tests à proprement parler débutera en janvier 2019 sur le site d’essais de MAN à Munich. Elle durera jusqu’en juin 2020.

Lire l'intégralité de l'article dans L'Officiel des Transporteurs n° 2945.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format