Menu
S'identifier

Location de véhicules, transport routier et distribution : la succession est en marche chez GT Solutions

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 10.09.2019 | Dernière Mise à jour : 10.09.2019

Mathieu Sarrat (à droite), futur dirigeant du groupe GT Solutions, et Michel Sarrat, son père et actuel dirigeant, qui restera par la suite président du conseil d'administration.

Crédit photo GT Solutions

Michel Sarrat a présenté, ce mardi 10 septembre, son futur successeur à la tête de GT Solutions. Il s’agit de son fils Mathieu. Agé de 37 ans, ce HEC pur sucre est déjà bien imprégné des enjeux transport.

Comme si son papa avait voulu le préserver. Mathieu Sarrat est présent dans l’entreprise familiale depuis 4 ans, mais son existence dans le giron de GT Solutions (202 M€ de CA – + ​​​​​​​40 ​​​​​​​%, dont 10 ​​​​​​​% en organique par rapport à 2018), et surtout son profil de futur dirigeant du groupe, n’ont été rendus publics que ce 10 ​​​​​​​septembre. À l’écouter s’exprimer, ce HEC pur sucre, également diplômé de Sciences Po, semble pourtant graviter dans le microcosme du transport routier de marchandises (TRM) depuis toujours. Le nouveau directeur général de GT Solutions a, en fait, effectué ses premières armes professionnelles dans l’univers du consulting (en stratégie) chez Oliver Wyman.

Mathieu Sarrat entre au sein du groupe familial par la porte GT Centre Ouest, dont il prend la direction en 2015. Il pilote par la suite (l’an dernier) sa première opération de croissance externe au travers du rachat de Fret Industrie/DLS (60 ​​​​​​​M€ de CA), entreprise de commission de transport et de distribution.

C’est un Michel Sarrat un tantinet ému qui a présenté son successeur à la presse. "Je vis un grand bonheur. Les entreprises familiales sont toujours un peu fragilisées au moment d’une succession. Pour notre part, nous avons très bien préparé le processus de passage de témoin. Il faut savoir se retirer au bon moment", a déclaré celui qui a passé 40 ans à la tête de GT Solutions, dont il reste président du conseil d’administration.

Du renfort à la direction

Mathieu Sarrat a identifié les 3 chantiers auxquels il va devoir s’atteler : le recrutement, le développement de Fret Industrie et la réorganisation de la direction. Sur le premier, il s’attend à subir une saignée au sein de son effectif de conducteurs. "Sur les 1 600 que nous employons aujourd’hui, nous pensons que nous allons devoir en remplacer 500. Un exercice pas évident pour une société comme la nôtre, dont le métier consiste à mettre des conducteurs à disposition. Nous devons inventer de nouveaux modes RH", souligne Mathieu Sarrat. GT Solutions s’est ainsi lancé dans un processus de "professionnalisation de son recrutement".

L’entreprise réajuste également son encadrement de 1er niveau et entend jouer sur le ressort de la fidélisation de ses conducteurs. Avec l’acquisition de Fret Industrie, les dirigeants de GT ont découvert le métier de la sous-traitance et de la commission de transport. Priorité est donnée – c’est le deuxième chantier de Mathieu Sarrat – au remplacement du système d’informations. Troisième chantier en cours : la réorganisation de la direction. Plusieurs cadres viennent de rejoindre le groupe bordelais à la direction commerciale des activités hors automotive, aux opérations distribution et affrètement, aux systèmes d’information, à la DRH et à la DSI. Principal motif de fierté de Michel Sarrat : "pouvoir passer le relais à une personne à la hauteur de la situation". 

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format