Menu
S'identifier

Les Transports Clément entrent dans le giron de TCP

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 21.06.2019 | Dernière Mise à jour : 21.06.2019

Avec cette nouvelle acquisition, TCP atteint un volume d’affaires de 34 M€ en année pleine.

Crédit photo TCP

Le Troyen TCP vient de racheter 100 % desparts des Transports Clément basés à Sézanne, dans la Marne.Avec cette nouvelle acquisition, TCP atteint un volume d’affaires de 34 M€ en année pleine.

On reste entre Astriens. Le Troyen TCP vient de racheter les Transports Clément basés à Sézanne (51). Une opération orchestrée par le cabinet Eureka Consulting de Pascal Welz. Le rachat porte sur 100 % des parts sociales de l’entreprise des sœurs Clément. Seule l’une des trois reste dans le giron, Évelyne qui pilote désormais l’exploitation.

Le même état d'esprit familial

Le périmètre de reprise intègre un effectif de 23 salariés, un parc de 19 moteurs (50 cartes grises) ainsi qu’un entrepôt de 5 000 m2. L’entreprise apporte un volume d’affaires de 2,5 millions d'euros (M€) dans le portefeuille de TCP. "Les dirigeants de Clément ont pris conscience de la nécessité de s’adosser à un groupe afin de pouvoir s’adapter aux évolutions du marché, indique Mathieu Tschupp, qui dirige l’entreprise avec sa sœur Anne-Sophie Duparc. Nos deux sociétés partagent le même état d’esprit familial. »

Mettre en place de bonnes synergies

TCP s’offre un ancrage supérieur dans le département puis­que ses dirigeants ont déjà racheté Sotraro l’an dernier. "Notre objectif est de mettre en place de bonnes synergies sur une grande couronne francilienne entre nos positions dans l’Aube, l’Yonne et la Marne. Nous souhaitons être perçus com­me un acteur reconnu sur cette zone et faire notre petit bonhomme de chemin", indique Mathieu Tschupp. Clément campe sur le segment du fret industriel en tauliner traditionnel. Son parc doit évoluer vers les normes TCP et ne subir que quelques renouvellements.

Avec cette nouvelle acquisition, TCP atteint un volume d’affaires de 34 M€ en année pleine. Il possède un effectif de 320 salariés et un parc de 150 moteurs (360 cartes grises). 

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format