Menu
S'identifier

Les syndicats claquent la porte des Commissions mixtes paritaires

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 09.10.2019 | Dernière Mise à jour : 10.10.2019

Sur le CFA, les syndicats annoncent avoir obtenu un engagement de l’État sur le maintien de sa participation financière pendant les 3 prochaines années

Crédit photo DR

Après la confirmation du maintien de la participation financière de l’État sur le congé de fin d'activité (CFA) pendant 3 ans, les organisations syndicales FGTE-CFDT, FO Transports et CFTC Transports & Logistique appellent à un cap "ambitieux" pour pallier le manque d’attractivité du secteur. En attendant, ils annoncent qu'ils ne siègeront plus à aucune Commission mixte paritaire tant que les "moyens liés au fonctionnement du dilaogue social ne seront pas mis en place"    

La tension entre les représentants syndicaux du transport routier et le gouvernement monte d'un cran. Revalorisations de salaires "pas à la hauteur", négociations sur le 13e mois "refusées"… Dans un communiqué commun, les organisations syndicales FGTE-CFDT, FO Trasports et CFTC Transports & Logistiquesoutiennent qu'il "est grand temps d’avoir pour notre profession un cap raisonné et ambitieux, pour asseoir des conditions sociales pour reconquérir le cœur des salariés du transport".

Un CFA maintenu pour 3 ans

Elles mettent notamment en cause les revalorisations de salaires qui "ne sont pas à la hauteur, voire inexistantes" pour pallier le manque d’attractivité des métiers du secteur. Autre revendication, les négociations sur le 13e mois, "refusées depuis des années par les organisations patronales". La FGTE-CFDT, FO Transports et CFTC Transports & Logistique annoncent par ailleurs qu’elles ne siégeront à aucune Commission mixte paritaire "sans la mise en place effective des moyens liés au fonctionnement du dialogue social" prévu par l’accord CPPNI du 13 décembre 2018.

Sur le congé de fin d’activité (CFA), elles annoncent avoir obtenu un engagement écrit de l’État sur le maintien de sa participation financière pendant les 3 prochaines années, soit jusqu’au 31 décembre 2022. Par le lancement d’une mission, l’État accompagnera par ailleurs les partenaires sociaux dans les négociations sur l’évolution du CFA et la mise en place d’un dispositif de gestion des fins de carrière.

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format