Menu
S'identifier

Le véhicule autonome est en voie de développement

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 18.05.2018 | Dernière Mise à jour : 18.05.2018

Elisabeth Borne, ministre des Transports, Anne-Marie Idrac, Haute responsable pour la stratégie du développement du véhicule autonome et auteure du rapport sur le véhicule à délégation de conduite, et Valérie Pécresse, présidente de la Région île-de-France.

Crédit photo DR

Le plan stratégique de la France en faveur du véhicule autonome été publié le 14 mai dernier. Il vise à mettre en circulation, d’ici 2020 à 2022, des voitures particulières et des véhicules lourds automatisés. Diverses mesures sont prévues, mais reste encore à définir leur cadre juridique et régler quelques difficultés techniques.

Selon l’auteure du rapport sur le véhicule à délégation de conduite, Anne-Marie Idrac, Haute responsable pour la stratégie du développement du véhicule autonome, "la France a choisi une approche progressive pour faciliter l’émergence, puis le déploiement de technologies innovantes en matière d’autonomie de conduite. Il convient d’accompagner, à leur rythme, les progrès technologiques proposés par les industriels, en s’assurant d’un haut niveau de sécurité". En effet, pour le moment, le véhicule autonome demeure au stade d’expérimentation. Depuis 2014, 51 décisions d’autorisation de délivrance exceptionnelle de certificats d’immatriculation "W garage", dans le cadre d’essais de véhicules à délégation de conduite, ont été accordées.

Plusieurs tests début 2019

La Région Île-de-France projette de tester plusieurs cas de circulation début 2019. Les bandes d’arrêt d’urgence seront utilisées pour l’expérimentation. "Nous devons offrir des routes intelligentes et des d’infrastructures plus adaptées aux constructeurs. La région compte investir 50 millions d’euros dans l’expansion du véhicule autonome", a déclaré Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France.

Des groupes de travail spécialisés ont été mis en place pour encadrer le développement des véhicules autonomes dans toutes ses dimensions : financement, juridique, image et utilisation. Ils devront également trouver des réponses aux questions que soulèvent ces moteurs de pointe, notamment en termes de responsabilité et de sécurité.
 

 Lire l'intégralité de l'article dans l'Officiel des Transporteurs n° 2928 du 25 mai 2018.

Auteur

  • Samorya Wilson

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format