Menu
S'identifier

Le transporteur lituanien Girteka baisse ses prix de 35 %

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 10.06.2021 | Dernière Mise à jour : 10.06.2021

Crédit photo Girteka Logistics

Le transporteur balte Girteka ne cesse de surprendre et d'irriter la branche. Girteka a lancé une offensive sur les prix en avril, avec des rabais allant jusqu'à 35 %, notamment entre l'Allemagne et l'Espagne. Problèmes de retours à vide ou campagne marketing pour l'entreprise de 18 000 salariés ?

Girteka, le transporteur routier lituanien déjà très critiqué dans la branche pour pratiquer une concurrence agressive, a lancé une nouvelle offensive sur les prix à la fin du mois d’avril, avec des rabais allant jusqu’à 35 %, principalement sur le marché français ou en transit à travers l’Hexagone. Les tarifs, en vigueur jusqu’à la mi-mai, concernaient une douzaine de liaisons bien définies.

Selon la presse allemande, les rabais les plus importants concernaient les liaisons depuis la France, le Benelux, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne, avec par exemple 15 à 25 % de réduction au départ de l’Allemagne et 20 % au départ de l’Espagne. Un trajet Madrid-Paris était facturé 420 € de moins que les 12 000 € du tarif initial ; 550 € pour un Paris-Allemagne de l’Ouest (soit 200 €, ou 35 % de moins que les tarifs habituels) ; 35 % de réduction au départ de Lyon, de Marseille, de Paris ou de la Bretagne.

Un moyen d'éviter les retours à vide

Très critiqué par la concurrence pour cette action, Girteka Logistics se défend, assurant que "les rabais sont notre pain quotidien" et n’ont "rien d’exceptionnel". Selon le porte-parole de l’entreprise, les baisses de prix sont liées à un "décalage entre importations et exportations sur certaines destinations", incitant l’entreprise à proposer à prix réduit les trajets retour qui se feraient à vide. "C’est un moyen pour nous d’éviter les retours à vide, qui ne sont bons ni pour l’entreprise, ni pour l’environnement", ajoute le porte-parole, refusant de communiquer sur le succès de l’opération.

2 000 à 18 000 salariés en dix ans

La logique d’une telle action marketing interroge dans la branche. La presse allemande spécule sur la possibilité pour le groupe de préparer une nouvelle phase de sa croissance. Le leader lituanien de la route est engagé depuis des années dans une restructuration qui doit être achevée d’ici la fin de l’année. Girteka est passé en dix ans de 2 000 à 18 000 salariés. Le transporteur dispose d’une flotte de 8 000 camions et de 8 700 remorques.

Auteur

  • Nathalie Versieux, correspondante à Berlin

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format