Menu
S'identifier

Filière

Le transport routier de marchandises planche sur sa campagne de communication

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 03.10.2018 | Dernière Mise à jour : 03.10.2018

Le TRM entend s’acheter une bonne conduite en s’affichant sur tout ce que le pays compte de supports média.

Crédit photo Adobe Stock/Sylvie Mugular

Les principaux acteurs du secteur travaillent sur les préparatifs d’une campagne de communication d’envergure. L’objectif : redorer l’image du transport routier de marchandises et attirer les compétences. C’est l’agence TBWA qui est en charge du plan médias.

L’initiative en reviendrait aux groupements. Lesquels travaillent d’arrache-pied pour mobiliser l’ensemble des acteurs de la filière du transport routier de marchandises. Brocardé, vilipendé, attaqué de toutes parts depuis plus d’une décennie, le TRM entend s’acheter une bonne conduite en s’affichant sur tout ce que le pays compte de supports média. Sous l’impulsion des groupements de PME, rassemblés sous la bannière de l’Alliance, avec France Groupements à la baguette, la profession planche sur une campagne dont l’objectif vise à la fois à attirer de nouveaux talents, redorer une image écornée et sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics sur la place centrale qu’occupe la filière camion au sein de l’économie.

"Attention au bal des ego"

L’agence en charge de la campagne a été sélectionnée, il s’agit de TBWA. Son budget de fonctionnement devrait avoisiner les 4 M€. Les sources de financement devraient – si tout se déroule comme espéré par les instigateurs de la campagne – abonder de toutes parts : groupements de PME, entreprises (1 € par salarié et par mois), organismes de formation (l’AFT, l’Aftral et Promotrans sont de la partie) et prestataires du TRM. "Cette campagne aura pour objet de faire mieux connaître tous les métiers du TRM et de faire connaître en mieux le TRM", souligne Jean-Paul Deneuville, le président de l’AFT, qui se souvient – et prévient donc : "attention au bal des ego" – d’un projet de campagne similaire qui avait avorté il y a une dizaine d’années.

Pour l’heure, les fédérations professionnelles observent les préparatifs de campagne à distance. Le calendrier n’est pas encore établi de manière définitive. Le plan médias non plus. On parle de début 2019.

Auteur

  • Slimane Boukezoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format