Menu
S'identifier

Le transport routier à la recherche de salariées féminines

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 13.09.2019 | Dernière Mise à jour : 13.09.2019

L'index d'égalité - hommes femmes permet d'évaluer l’équivalence de traitement entre une femme et un homme à compétences et fonctions égales.

Crédit photo DR

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a indiqué dans les colonnes du Parisien du 5 septembre qu’à date, la majorité des PME, soit 64 % ont publié leur index d'égalité - hommes femmes. A priori, les 16 % d’entreprises qui font défaut englobent nombre de PME du transport routier. Au 1er septembre 2019, l’Officiel des  transporteurs a identifié moins d’une dizaine de transporteurs qui ont publié leur index.

"Historiquement, les métiers du transport routier restent essentiellement occupés par des hommes", se désolent les dirigeants du transport routierde marchandises (TRM), qui portent un intérêt à la question de l’égalité professionnelle femmes-hommes.

C’est ce qui, selon certaines PME, explique l’absence d’index sur leur site Internet. "Nous avons mis en place, depuis plusieurs années, une politique d’égalité salariale en conservant la même proportion entre les salariés des deux sexes lors des augmentations. Malheureusement, l’échantillonnage établissant l’index égalité femmes-hommes ne s’adapte pas à notre groupe car nous n’avons pas suffisamment, voire pas du tout, de personnel féminin dans les différents postes de l’entreprise. Nous ne pouvions donc pas calculer l’index au 1er septembre 2019 au titre de l’année 2018", regrette Carole Dupessey, P-dg du groupe Dupessey & Co qui se développe à l’international.

Des métiers à dominante masculine

Un constat confirmé par les transports Le Guevel, qui expliquent sur leur site : "les indicateurs 1 à 3 nécessitent un nombre minimum de personnes de chaque sexe par catégorie socioprofessionnelle pour être calculés. Le nombre de femmes salariées au sein de l’entreprise est malheureusement trop faible pour obtenir un résultat exploitable et représentatif. Au vu de l’effectif 2018, l’index d’égalité femmes-hommes mis en place par le ministère du Travail est réputé incalculable pour la société Le Guevel, et aucune note ne peut être attribuée." 

Ce manque de personnel féminin est également relevé par les transporteurs qui ont publié leur index. "Toutes agences confondues (Cholet, Écouflant, Wissous et Athies), les femmes représentent 12,85 % des effectifs chez Antoine Distribution. Ce déséquilibre en matière de mixité est dû au fait que les salariés occupent majoritairement des postes de conducteurs PL-SPL qui, culturellement, restent des métiers à dominante masculine", affiche ce spécialiste de transport frigorifique basé à Cholet sur son site.

Evaluer l'équivalence de traitement

De la même façon, François Lesage, P-dg du groupe Breger, le cinquième opérateur indépendant français d’activité de groupage, collectage et distribution, basé à Laval nous a précisé : "les points qui nous ont manqué pour atteindre la note maximale s’expliquent par la difficulté de trouver des candidates à des postes de conducteur mais aussi à des fonctions d’encadrement dans le TRM." 

Cependant, l’index de l’égalité ne se traduit pas par l’obligation d’avoir un nombre minimum de salariés femmes. Il s’agit d’évaluer l’équivalence de traitement entre une femme et un homme à compétences et fonctions égales. Ainsi, malgré leur faible taux de personnel féminin, certaines PME du transport routier ont été en mesure de publier leur index. 
 

Auteur

  • Samorya Wilson

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format