Menu
S'identifier

Le Portugal indemnise les conducteurs en cas d’attente

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 29.11.2021 | Dernière Mise à jour : 30.11.2021

Le Portugal veut indemniser les conducteurs en cas d’attente à la rampe de chargement  

Crédit photo Bartosz Wawryszuk

Plus de deux heures à attendre chargement et déchargement... Au Portugal, les conducteurs de camions peuvent désormais demander une indemnisation. La nouvelle réglementation est valable pour les camions portugais comme étrangers. Pour un transport international de 44 tonnes, l'indemnité est de 40 € l'heure de retard supplémentaire. 

Le Portugal a introduit au 1er septembre une loi destinée à améliorer les conditions de travail des conducteurs de poids lourds lors des phases de chargement et de déchargement. Le nouveau texte interdit notamment aux chauffeurs d’effectuer eux-mêmes ces procédures, à de rares exceptions près. Chargements et déchargement des cargaisons doivent désormais être assurés par du personnel spécialement qualifié. Le conducteur ne pourra donner un coup de main que dans le cas des déménagements, et pour la livraison des carburants ou des produits dangereux, à la condition qu'il ait reçu une formation spécifique à cet égard. Une pénalité de 15 000 € est prévue en cas de non-respect de cette nouvelle réglementation.

"Un endroit sûr disposant de sanitaires"

Le texte limite par ailleurs le temps d’attente pendant ces procédures et prévoit la possibilité pour les conducteurs d’obtenir des indemnités lorsque le temps d’attente à la rampe est supérieur à deux heures. La loi stipule également que l’attente doit se dérouler "dans un endroit sûr disposant de sanitaires" et que les conducteurs "doivent à tout moment avoir accès à leur véhicule" pour s’assurer de la bonne conduite des opérations de chargement-déchargement. La nouvelle réglementation concerne aussi bien les poids lourds immatriculés au Portugal que les véhicules étrangers.

5 000 à 15 000 € d'amende

Les contrevenants risquent de 1 250 à 3 740 € d’amende (s’il s‘agit d’un particulier) et de 5 000 à 15 000 € (pour une entreprise). Le montant des amendes pour un délai d’attente de plus de 2 heures va de 12 € par heure de délai supplémentaire pour un véhicule de 2,5 à 3,5 t circulant au sein d’une agglomération à 40 € de l’heure pour un poids lourd international de plus de 44 tonnes. En cas d’attente supérieure à 10 heures, le montant de l’amende horaire augmente de 25 %. Avec ce texte, Lisbonne espère lutter contre la détérioration des conditions de travail des chauffeurs routiers, qui explique largement la pénurie actuelle en conducteurs à travers l’Europe. 

La loi accueillie positivement en Espagne

La nouvelle loi portugaise a été accueillie positivement en Espagne, où les fédérations réclament depuis des années déjà des mesures similaires. Selon le magazine spécialisé Diario di Transporte, 70 % des conducteurs espagnols doivent participer aux opérations de chargement-déchargement des cargaisons, alors que "ces tâches n’ont rien à voir avec le métier des conducteurs et contribuent à leur épuisement". La fédération espagnole des transports Astic salue le texte portugais et rappelle qu’avec une pénurie de 15 000 conducteurs professionnels, "l’Espagne aurait bien besoin de rendre le métier plus attractif auprès des candidats potentiels".

Auteur

  • Nathalie Versieux, correspondante à Berlin

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format