Menu
S'identifier

Le marché du colis met le paquet pour grossir

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 31.01.2017

transport colis

Avec 900 millions d’objets expédiés en 2016 pour quelque 6,6 Md€ de chiffre d’affaires, le marché du colis semble bien prospère.

Crédit photo Fotolia

Une récente enquête du cabinet Xerfi le démontre : le marché du colis continue de prospérer chaque année, dopé surtout par la puissance toujours affirmée du e commerce.

Avec 900 millions d’objets expédiés en 2016 pour quelque 6,6 Md€ de chiffre d’affaires, le marché du colis semble bien prospère. Dans son étude "Le marché du colis – Perspectives du marché et du jeu concurrentiel à l’horizon 2020, analyse des axes de développement des acteurs", publiée début janvier, le cabinet Xerfi, spécialisé dans les études sectorielles, prévoit même 470 millions de colis ordinaires envoyés en 2020, soit une croissance de 3,5 % par an. L’express colis léger, lui, devrait progresser de 6 %.

L'e-commerce stimule la concurrence

Le développement du e-commerce et des flux BtoC suscite une concurrence accrue chez les acteurs de la livraison de colis, les réseaux d’un côté avec Mondial Relay et Relais Colis et les intégrateurs de l’autre avec DHL, FedEx et UPS.

Au final, c’est le client qui doit sortir gagnant en bénéficiant des améliorations de service. " Pour se différencier, conquérir et fidéliser de nouveaux clients, indique Xerfi, les transporteurs doivent miser sur 5 priorités : la diminution des délais de livraison, la baisse du taux d’échec lors de la première présentation (en généralisant donc la livraison sur rendez-vous), le développement des solutions de livraison hors domicile, l’amélioration de la traçabilité des envois et la facilitation des retours".

Nouveaux acteurs, nouvelles stratégies

La position jusque-là dominante de La Poste en France semble de plus en plus disputée. Le groupe déploie une nouvelle stratégie pour maintenir sa place en lançant plusieurs initiatives comme les options élargies dans l’offre Colissimo, qui vise le J + 1, ou l’extension de la double tournée matin et soir dans les villes de plus de 50 000 habitants.

Et l’opérateur postal historique n’a pas dit son dernier mot ! Grâce à Chronofresh, créé en 2015, il fait office de pionnier sur le créneau du BtoC alimentaire. Les concurrents ne se bousculent pas pour le moment mais il faudra regarder du côté des expressistes qui guettent les opportunités sur les marchés de niches. De nouveaux acteurs ambitieux et innovateurs apparaissent déjà à l’instar d’Amazon. Le e-commerçant américain entend bien compresser ses coûts de transport en prenant part dans sa chaîne de distribution. Il a internalisé le tri en amont de l’un de ses entrepôts français, une activité confiée alors à La Poste ou Colis Privé (dont il a finalement renoncé au rachat l’an dernier).

Fret aérien et maritime, drones, robots, la firme ose les expériences et le lancement de services inédits comme Amazon Prime Now à Paris, une livraison à domicile en moins d’une heure. Si l’Américain continue de réfléchir à de nouvelles solutions de livraison ; il n’est pas le seul, observe Xerfi. Il faudra compter à l’avenir sur des jeunes pousses et autres plateformes collaboratives telles que Colisweb, Deliver.ee ou Boxtal.

Thème(s) associé(s)

Chargeurs E-commerce/Retail

Auteur

  • Carine Sai & Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format