Menu
S'identifier

Le transporteur Brelet-Gazeau mise sur le GNL

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 07.03.2018 | Dernière Mise à jour : 07.03.2018

Pour cette entreprise de 150 collaborateurs, 200 tracteurs et 500 cartes grises, l’idée est de "proposer à nos clients une offre de transport vertueuse", explique Richard Gazeau, Pdg du groupe Brelet-Gazeau, qui évalue à 300 tonnes la réduction de CO2 annuelle.

Crédit photo Brelet-Gazeau

Depuis quelques semaines, le groupe Brelet-Gazeau compte deux nouveaux véhicules roulant au gaz naturel liquéfié (GNL) au sein de sa flotte. Aux yeux du transporteur, ce type d’ensemble deviendra incontournable.

Transports BPFM, Transports Mauffrey, Transports Mendy, Transports Barré, Transports Giacomin, Transports Ageneau, Transports Picq & Charbonnier, groupe Perrenot, la liste des transporteurs qui investissent dans des camions "verts" s’allonge au fil de mois. C’est au tour du groupe Brelet-Gazeau de franchir le cap, avec 2 véhicules roulant au gaz naturel liquéfié (GNL).

Pour cette entreprise de 150 collaborateurs, 200 tracteurs et 500 cartes grises, l’idée est de "proposer à nos clients une offre de transport vertueuse", explique Richard Gazeau, Pdg du groupe Brelet-Gazeau, qui évalue à 300 tonnes la réduction de CO2 annuelle.

Une formation spécifique en interne

Actuellement, ces deux poids lourds opèrent sur des liaisons Nantes-Paris-Lille-Le Havre sur du bâché traditionnel et des produits industriels. En interne, les 6 conducteurs qui y sont dédiés ont été spécialement formés aux spécificités techniques de ces nouveaux ensembles. Si le dirigeant voit dans ces nouvelles solutions des débouchés certains, il reconnaît pour le moment plusieurs freins à l’extension de son initiative.

Outre un investissement "15 % plus cher qu’un véhicule diesel", le manque de structuration du marché semble aussi faire défaut tant en termes de stations d’avitaillement que d’entretien. Un exemple : "dans le Nord, pour accéder aux deux garages qui savent travailler sur ce type de véhicule, nous devons dérouter", confie-t-il.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format