Menu
S'identifier

Le dispositif d'aide aux véhicules légers vertueux renforcé

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 29.07.2021 | Dernière Mise à jour : 29.07.2021

Le dispositif s'adresse aux particuliers comme aux professionnels, notamment ceux qui travaillent dans les zones à faibles émissions (ZFE) comportant des restrictions de circulation.

Crédit photo DR

Le 27 juillet, le gouvernement a décidé de renforcer son dispositif de bonus écologique et de prime à la conversion pour les véhicules utilitaires légers. Ces aides ont concerné 840 000 primes à la conversion et 330 000 bonus écologiques depuis 2017.

Le gouvernement vient de décider de renforcer son dispositif de bonus écologique et de prime à la conversion pour encourager le recours aux véhicules utilitaires légers plus respectueux de l’environnement. Un coup de pouce financier qui a déjà concerné 840 000 primes à la conversion et 330 000 bonus écologiques ces quatre dernières années. Déjà en mai 2020, le gouvernement avait fait un geste en ce sens dans le cadre du plan de soutien à la filière automobile.

Pour les VUL électriques et hybrides rechargeables

S’adressant aux particuliers comme aux professionnels, notamment ceux qui travaillent dans les zones à faibles émissions (ZFE) comportant des restrictions de circulation, le dispositif est ainsi renforcé pour les véhicules utilitaires légers électriques et hybrides rechargeables. "Prenant en compte les contraintes des artisans et des acteurs de la logistique urbaine dans leur choix de véhicules, le cumul des deux aides peut désormais atteindre 14 000 € pour les véhicules ayant une charge utile importante", indique un communiqué de presse conjoint des ministères de la Transition Ecologique et de l’Economie, des Finances et de la Relance.

Dans le détail, pour les VUL de 1 305 kg, la prime à la conversion et le bonus peuvent atteindre chacun 5 000 €, pour les VUL dont le poids est compris entre 1 305 kg et 1 760 kg, la prime peut aller jusqu’à 7 000 € et le bonus 5 000 €, enfin pour les VUL dont le poids dépasse 1 760 kg, la prime peut avoisiner 9 000€ et le bonus 5 000 €.

Autre versant de ce dispositif : favoriser l’usage du vélo-cargo. Pour cela, "la loi Climat & Résilience étend la prime à la conversion à l’achat d’un vélo à assistance électrique ou d’un vélo-cargo à assistance électrique, en échange de la mise au rebut d’une voiture ou d’une camionnette polluante. Le montant de la prime s’élève à 1 500 au maximum", souligne le gouvernement. Côté bonus pour l’achat d’un vélo-cargo, il se monte à 1000 €.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format