Menu
S'identifier

Le conflit dans le transport routier se poursuit de réunion en réunion

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 29.09.2017

Lundi dernier au port de Gennevilliers, les actions des conducteurs n'ont pas mobilisés autant que l'espéraient les syndicats.

Crédit photo David Delion

À l’issue de la réunion qui a rassemblé la ministre des Transports Elisabeth Borne et les partenaires sociaux, d’autres sujets sont venus se greffer aux inquiétudes déjà exprimées. De nouvelles interrogations qui déclenchent une nouvelle réunion.

Cette réunion aura duré 5 heures et en appelle une autre. "Malgré les désaccords exprimés publiquement, je constate que plusieurs sujets qui étaient présentés comme majeurs font désormais l’objet d’un consensus", a déclaré Élisabeth Borne, ministre en charge des Transports, dans un communiqué de presse. Un constat notamment partagé par la FNTR et TLF, qui listent "congé de fin d'activité, travailleurs détachés, dumping social, rémunération de l’ancienneté, garantie annuelle de rémunération."

Pas de solutions immédiates

Si cette réunion a davantage concerné les travailleurs détachés ou le dumping social, les ordonnances de la loi travail faisaient office de second rôle omniprésent. Cette réunion "n’a malheureusement pas apporté de solutions immédiates aux craintes suscitées par l’application des ordonnances. Il s’avère que notre analyse a été confirmée notamment sur les risques liés au salaire", précise le FGTE-CFDT.

Pour approfondir ces nouvelles problématiques, une commission mixte paritaire se tIendra le 4 octobre et aura également pour ordre du jour : les indemnités liées au travail du dimanche, les indemnités liées au travail les jours fériés ou la prime de travail de nuit.

Des préavis déposés

"Il n’y a aucune raison que les frais de déplacement ne demeurent pas la prérogative exclusive de la branche. Ils ne doivent en aucun cas être remis en cause", souligne l’OTRE, en demandant  des garanties : "l’administration devra cependant apporter une garantie formelle sur les exonérations fiscales et sociales".

La FGTE-CFDT, qui appelle à "investir les routes de France le 10 octobre", a assuré que de "nombreuses alertes sociales dans le transport de voyageurs ainsi que des préavis de grève dans les entreprises de marchandises ont été déposés." La CFTC a également "confirmé sa participation à un mouvement social dans les transports le 10 octobre".

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format