Menu
S'identifier

Le CNR mesure le taux d’équipement des transporteurs routiers

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 11.04.2019 | Dernière Mise à jour : 11.04.2019

Pour les besoins de son enquête, le CNR a sélectionné 11 fonctions faisant l’objet d’un éventuel suivi informatique.

Crédit photo Adobe Stock

Quel recours les transporteurs ont-ils aux solutions informatiques "métiers" dans leur quotidien ? Quels sont les éditeurs de logiciels les plus utilisés. Le Comité national routier (CNR) a mené l’enquête, première étude du genre payante dans son histoire, auprès de son panel représentatif des transporteurs français exploitant des ensembles articulés 44 tonnes

Dans l'une de ses enquêtes études, le comité national routier (CNR) a voulu mesurer le taux d’équipement des entreprises du secteur. D’où cette étude portant sur le taux de pénétration du numérique. Elle a été menée sur l’année 2018 et donne à savoir le niveau des transporteurs connectés mais également le classement national des principaux éditeurs de logiciels.

Un suivi rigoureux des véhicules

Pour les besoins de son enquête, le CNR a sélectionné 11 fonctions faisant l’objet d’un éventuel suivi informatique. Premier enseignement tiré de l’étude : 93 % des transporteurs interrogés déclarent "exploiter les données informatiques (métier) à leur disposition". Au hit-parade des données les plus recherchées, on trouve (dans 83 % des cas) la géolocalisation du véhicule et les temps de service (80 %). "Le suivi rigoureux du positionnement du véhicule traduit non seulement une volonté des entreprises d’optimiser leurs transports et leurs flux, mais également de mieux répondre aux exigences de leurs clients, commente l’étude CNR. Le suivi informatique très fréquent de la consommation des véhicules (72,1 %) et du temps de service (79,8 %) témoigne de l’importance des postes carburant et conducteur dans la structure des coûts des poids lourds." 

Pour la traçabilité des marchandises et le suivi du parcours à vide, l’engouement reste, en revanche, anecdotique (respectivement 20 % et 16 % chez les transporteurs interrogés). Ce second point demeure pourtant prépondérant dans le calcul de la rentabilité d’un véhicule… En tout cas, parmi les entreprises de moins de 20 salariés qui forment le principal contingent du secteur, 79,6 % déclarent avoir recours aux données informatiques sur les 11 fonctions métiers. Elles sont 97,4 % chez les 20 à 49 salariés, 98,2 % chez les 50 à 99 salariés et 100 % chez les plus de 100 collaborateurs.

Lire l'intégralité de l'article dans L'Officiel des Transporteurs n°2968 du 5 avril 2019

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format