Menu
S'identifier

L’Autriche veut supprimer le péage sur cinq portions d’autoroute

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 22.11.2019 | Dernière Mise à jour : 22.11.2019

Les autoroutes concernées se trouvent à l’ouest du pays, en partie à la frontière avec l’Allemagne.

Crédit photo DR

L’Autriche envisage de supprimer le péage autoroutier sur cinq portions d’autoroute très utilisés.Par ce biais, le gouvernement entend mettre fin à une pratique permettant à de nombreux poids-lourds et automobilistes de s'affranchir du péage autoroutier, jugé trop cher, en empruntant les routes nationales.  


L’Autriche envisage de supprimer le péage autoroutier sur cinq portions d’autoroute très utilisés. Il s’agit pour Vienne de mettre fin au fait que de nombreux poids-lourds et automobilistes en transit dans le pays quittent le réseau autoroutier pour les routes nationales, afin d’échapper au péage, jugé trop cher.

Les autoroutes concernées (des portions des autoroutes A1, A12, A14, A26 et A27) se trouvent à l’ouest du pays, en partie à la frontière avec l’Allemagne.

Des inquiétudes en Allemagne

 D'un point de vue politique, cette proposition, émanant du parti conservateur ÖVP, ne devrait pas renconter de forte levée de boucliers. En effet, Les Verts -avec qui l’ÖVP négocie en vue d’une coalition- soutiennent le texte, qui doit encore être soumis au parlement. L’issue du vote est assurée. 

Les autorités bavaroises, le Land allemand voisin de l’Autriche, se félicitent de l’initiative, qualifiée de "signal positif", alors que les conflits se multiplient entre les deux pays autour des transports, notamment des poids lourds. Les autorités allemandes s’inquiètent notamment de l’obligation pour les camions de circuler groupés à compter de 2020.

De longues files d'attente

Cette obligation, qui concernera 20 journées au premier semestre 2020, risque de provoquer de longues files d’attente du côté bavarois de la frontière. En effet, 2,4 millions de camions passant par le col du Brenner entre l’Autriche et l’Italie transitent par le pays alpin chaque année. C’est plus que les cols alpins français et suisses.

La région autrichienne du Tyrol voulait  réduire ce trafic, en augmentant le coût du péage pour les poids-lourds afin de détourner une partie du trafic entre l’Italie et l’Europe du nord. Dès 2020, la vignette automobile coûtera 9,40 euros pour 10 jours et 91,10 euros pour une année. 

 

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format