Menu
S'identifier

Le témoin de la semaine

Lahaye Global Logistics : "Sur le terrain multimodal, nous enregistrons une activité notable"

Indicateurs | publié le : 12.06.2019 | Dernière Mise à jour : 12.06.2019

Patrick Lahaye, président de Lahaye Global Logistics.

Crédit photo D. Delion

Patrick Lahaye, président de Lahaye Global Logistics, note un intérêt des chargeurs pour le train conventionnel, ce qui règle en partie le problème de pénurie de conducteurs. Plusieurs projets sur ce plan sont en cours de réalisation ou en passe de l'être. Sur le versant routier, en revanche, plusieurs facteurs laissent un marché "atone".

"Nous avons trouvé le premier trimestre un peu atone. L’action des Gilets jaunes a incontestablement perturbé l’activité des commerces de centre-ville. Pour autant, le mois de mai se déroule sous un climat plus favorable, en l’absence de ponts fériés, ce qui a eu pour effet de lisser la consommation.

Il y a également le facteur météo, qui n’est pas très favorable. Comme je m’amuse à le dire parfois, nous faisons étonnamment un carton sur le produit fromage et de très mauvais scores en boissons. Chez nos clients, dans les milieux industriels, on sent que pour la plupart des dirigeants les objectifs ne sont pas atteints, peut-être étaient-ils trop optimistes. Une majorité d’entre eux est à côté des prévisions.

Par ailleurs, la tension sur le recrutement se fait toujours ressentir, avec une véritable interrogation à ce sujet.

Un regain d'intérêt pour le train conventionnel

Pour notre part, sur le terrain multimodal, nous enregistrons une activité notable, qui se maintient bien et nous permet, en partie, de répondre à la problématique de pénurie de conducteurs. De plus, le service est plutôt correct. Le 13 mai dernier, nous avons par exemple opéré 50 camions entre Rennes et Lyon.

Nous avons également relancé du train conventionnel entre Vienne et Rennes, et entre Volvic et Rennes. On observe que les chargeurs commencent à se réintéresser au train conventionnel. Notre projet de train vers l’Est (Nancy-Metz) devrait voir le jour entre la fin de cette année et le début de la prochaine.

Les projets du gouvernement sur les niches fiscales dans les entreprises ? Cela peut nourrir une certaine inquiétude même si l’on n’en sait pas plus pour le moment. Il est tout de même question de la non-application de la TICPE sur le GNR, qui représente 800 K€ chez nous."

 

Repères

Siège : Vern-sur-Seiche (35)

CA 2018 : 166 M€

Effectif total : 1 300 salariés

Parc : 1 200 cartes grises, 600 moteurs

Activités : transport frigorifique, marchandises générales, ferroviaire.

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format