Menu
S'identifier

L’Aftral présente un simulateur de conduite adapté aux conducteurs handicapés

RH/Formation | publié le : 09.12.2021 | Dernière Mise à jour : 09.12.2021

Il s’agit, grâce à des simulateurs, d’évaluer la capacité de personnes présentant une grande variété de handicaps fonctionnels à exercer le métier de conducteur de poids lourds, soit pour un nouveau projet professionnel, soit pour reprendre cette activité après un accident invalidant.

Crédit photo Gwenaëlle Ily

L’organisme de formation Aftral a mis en avant les diverses solutions qu’il proposait pour faire face à la pénurie de conducteurs à travers deux stands au salon Solutrans. Notamment des simulateurs pour évaluer la capacité de personnes présentant certains handicaps à exercer le métier de chauffeur routier.

Aftral occupait deux stands, cette année, au salon Solutrans. Le premier renseignait toutes les formations proposées et les dispositifs de financement existants, pour les accompagner dans leurs recrutements de conducteurs. Il présentait aussi à tous les individuels et les jeunes les métiers du transport et de la logistique et leur évolution, ainsi que les formations y conduisant, au travers d’outils innovants et ludiques (simulateurs de conduite, de grue auxiliaire, de nacelle).

Évaluation des capacités fonctionnelles

Un second stand dans le hall Innovation était consacré à l’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les métiers du transport et de la logistique. L’Aftral a présenté avec ses partenaires, l’Agefiph et Dyn’Access, les dernières nouveautés dans ce domaine, notamment un simulateur adapté. Dans ce cadre, Aftral a mis en avant sa "prestation d’évaluation des capacités fonctionnelles", un dispositif mis en place depuis 2012 à Rennes avec notamment l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph) et la FNTR. Il s’agit, grâce à des simulateurs, d’évaluer la capacité de personnes présentant une grande variété de handicaps fonctionnels à exercer le métier de conducteur de poids lourds, soit pour un nouveau projet professionnel, soit pour reprendre cette activité après un accident invalidant. Présent depuis octobre à Creil, Lyon et Toulouse, le dispositif se déploie désormais au niveau national avec des équipes associant formateurs et personnel médical.

> Lire l'intégralité de l'article dans l'Officiel des transporteurs (réservé aux abonnés)

Auteur

  • Étienne Berrier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format