Menu
S'identifier

La Wallonie éteint la lumière sur ses autoroutes

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 06.10.2022 | Dernière Mise à jour : 06.10.2022

Les premières coupures – sur l’autoroute E40 entre Liège et Louvain – sont entrées en vigueur à titre expérimental fin septembre. L’extinction du réseau se poursuivra par étapes.

Crédit photo Wikimedia Commons/ChrGermany Public Domain

Les autoroutes belges sont affectées par la crise de l'énergie. Le réseau wallon, seul d'Europe à être éclairé toute la nuit jusqu'à présent, va éteindre les lumières par étapes dès la semaine prochaine. 20 000 des 25 000 lampadaires seront à l'avenir éteints de 22 h 00 à 5 h 00 du matin. Seuls les points de croisement des autoroutes seront éclairés pour limiter le risque d'accident, mais avec une baisse de consommation de 50 %. 

Les autoroutes de Wallonie, région francophone du sud de la Belgique, sont à leur tour rattrapées par la crise énergétique. Pour faire des économies, la région a décidé début septembre d’éteindre par étapes les lumières sur le réseau. Les premières coupures – sur l’autoroute E40 entre Liège et Louvain – sont entrées en vigueur à titre expérimental fin septembre. L’extinction du réseau se poursuivra par étapes. 

Un système "intelligent" détectera les véhicules

Selon le quotidien belge Le Soir, 20 000 des 25 000 lampadaires installés le long des autoroutes de la région seront à terme éteints entre 22 h 00 et 5 h 00 du matin. Seule exception, les lampadaires installés aux entrées et sorties des autoroutes ne seront pas entièrement plongés dans le noir pour des raisons de sécurité. Ces portions du réseau seront équipées d’un système "intelligent" qui permettra d’augmenter ou de réduire l’intensité lumineuse des ampoules au passage des véhicules, et ainsi d’y économiser du courant.

L’éclairage, réduit à 50 % de la capacité lumineuse actuelle entre 22 h 00 et minuit, passera à 70 % au passage des voitures. Entre minuit et 5 h 00 l’éclairage sera réduit à 30 % de la capacité lumineuse actuelle et augmentera à 50 % au passage des voitures. La luminosité sera également augmentée en cas de conditions climatiques extrêmes telles que du brouillard, en cas d’accident ou de travaux. 

2 670 Mwh, soit 400 000 € d'économies par an

Selon les autorités wallonnes la réduction de la luminosité sur les autoroutes permettra de réduire la consommation d’électricité de 2 670 Mwh par an, soit 400 000 € d’économies pour le budget régional. "Toutes les mesures qui pourraient permettre de réduire la consommation d’électricité sont bonnes", insiste le ministre wallon de l’Énergie Philippe Henry, qui espère que la décision servira d'exemple dans le reste du pays. En Flandre, l’interdiction d’éclairer les autoroutes la nuit avait déjà été adoptée voici 10 ans. Mais seule la moitié du réseau est à ce jour plongée dans l’obscurité après 22 h 00.

La Belgique avait introduit l’éclairage de son réseau d’autoroutes de nuit voici 60 ans, dans l’espoir de réduire le nombre des accidents. Mais à ce jour, aucune étude n’a pu confirmer l’efficacité du dispositif sur la sécurité routière. 

Auteur

  • Nathalie Versieux, correspondante à Berlin

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format