Menu
S'identifier

La Flandre autorise les camions de 50 tonnes

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 01.10.2021 | Dernière Mise à jour : 01.10.2021

Les véhicules devront répondre à un certain nombre de critères stricts.

Crédit photo Pixabay

A partir de janvier prochain, les camions de 50 tonnes seront autorisés à circuler sur les routes de Flandre . C'est ce qu'ont annoncé les autorités de la région qui s'alignent ainsi sur la Wallonie, qui autorise les très gros camions depuis 2018. 

Les camions de 50 tonnes seront autorisés à circuler sur les routes de Flandre à compter de janvier 2022, ont annoncé mi-septembre les autorités de la région. L’assouplissement est prévu sous de très strictes conditions.

La Flandre s’aligne ainsi sur la Wallonie, qui autorise les très gros camions depuis 2018. "L’augmentation de la charge maximale de 44 à 50 tonnes a été prise en consultation avec le secteur des transports, explique la ministre de Flandre des Transports Lydia Peeters. Nous gagnons ainsi en efficacité dans les transports, tout en réduisant leur effet sur l’environnement. Nous voulons ainsi contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air."

Des critères stricts

Les véhicules devront répondre à un certain nombre de critères stricts tels qu’un écart de 1,30 mètres entre les axes. Ces derniers devront être équipés de suspension pneumatique. Les camions devront disposer d’un régulateur de vitesse adaptatif et les conducteurs devront respecter une distance de 15 mètres avec les autres véhicules, y compris dans les bouchons.

Enfin, les camions de plus de 50 t devront être à zéro émission. Ce critère sera en outre obligatoire pour tous les camions de plus de 44 t dans la région, à compter de 2031. En Wallonie, les 50 t doivent compter 6 axes. Cette région avait autorisé en 2020 la circulation d’un premier véhicule transportant des carburants de 50 t.

Des limites fixées par l'UE

La règlementation sur les dimensions des camions relève sur le continent de la compétence de l’Union européenne (UE), qui fixe les limites légales, mais les Etats membres peuvent imposer des critères en deça. En Belgique, les transports relèvent de la compétence des régions.

"L’augmentation du tonnage des camions est bonne pour deux raisons, se félicite le président de la fédération patronale Voka hans Maertens. Nos adhérents réclamaient depuis longtemps un alignement de la réglementation sur les régions voisines. Et cela leur permet d’envoyer moins de camions sur les routes, ce qui aura un effet positif sur la fluidité du trafic."

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format