Menu
S'identifier

Alexis Degouy, TLF : "La feuille de route de la nouvelle gouvernance : construire un TLF moderne !"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 15.03.2019 | Dernière Mise à jour : 15.03.2019

Alexandre Degouy a rejoint le nouvel état-major de l'Union TLF le 14 mars comme délégué général.

Crédit photo DR

Alexis Degouy a rejoint le nouvel état-major de l'Union TLF le 14 mars comme délégué général aux côtés d'Éric Hémar (patron d’ID Logistics) et Jean-Pierre Sancier (Dg de STEF) en tant que président et vice-président. Il livre ses premières impressions.

L’Officiel des Transporteurs : Vous venez de rejoindre le nouvel état-major qui a pris, le 14 mars, la tête de TLF. Vous en tant que délégué général, Éric Hémar (patron d’ID Logistics) et Jean-Pierre Sancier (Dg de STEF) en tant que président (à la succession de Claude Blot) et vice-président. Un attelage new look…
Alexis Degouy
 : On évolue dans un schéma plus classique de fédération, dans lequel on trouve des présidents patrons de sociétés, en activité, opérationnels, et un délégué général en charge du quotidien. C’est ma mission depuis le 14 mars. Yves Fargues et Claude Blot ont assuré le redressement de TLF. La feuille de route de la nouvelle gouvernance va consister, en s’appuyant sur ces bases solides, à construire un TLF moderne, en synergie avec la FNTR sur les sujets que l’on peut partager. Il existe, à ce titre, une volonté claire d’unifier nos positions communes.

L'O.T. : Vous arrivez dans un secteur qui vous est totalement étranger…
A. D. : 
Je viens de l’industrie, je connaissais la distribution, et il ne me manquait que le maillon du milieu, essentiel et stratégique. J’arrive donc avec un regard neuf. Pendant un mois, je me suis immergé dans le secteur : dans les entrepôts d’ID Logistics sur divers sites, et également chez STEF dans les agences de transport et les entrepôts logistiques. Après le port de Dunkerque visité récemment, le ferroviaire est à l’agenda ainsi que les métiers de la commission de transport.

L'O.T : Quelles sont vos premières impressions ?
A. D. : 
Je compte à présent aller à la rencontre des petits transporteurs dans le but de cerner leurs problématiques propres, la perception qu’ils ont du pavillon France, leur rapport à la fiscalité. J’ai également engagé ma tournée des TLF en région, l’occasion d’engranger le maximum d’informations. 

> Lire l'intégralité  de l'interview dans L'Officiel des Transporteurs n° 2965 du 15 mars 2019.

Auteur

  • Propos recueillis par Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format