Menu
S'identifier

L-Transport : "Il faut savoir faire preuve de courage pour refuser des conditions injustes"

Indicateurs | publié le : 02.02.2022 | Dernière Mise à jour : 02.02.2022

Laurianne Raveau, présidente de L-Transport.

Crédit photo Antoine Dufeu

Laurianne Raveau, présidente de L-Transport (91), est particulièrement attentive aux problématiques des entreprises de petites tailles. Que ce soit sur la transition écologique ou sur d'autres sujets, elles ne combattent pas à armes égales avec les grands groupes. Elle constate notamment qu'en  profitant de la conjoncture, certains mettent à mal les acteurs du transport.

"Je suis absolument révoltée car nous vivons une pandémie qui touche tout le monde et provoque une crise de l’économie mondiale. Malgré cette situation, certains acheteurs d’acteurs du CAC 40 refusent toute augmentation tarifaire. En fixant des tarifs à un ou deux ans sans vouloir y déroger, ils profitent purement et simplement de la misère de l’offre et de la demande. Or je défends ce qui est juste. En l’occurrence cela ne l’est pas ; il faut savoir faire preuve de courage pour refuser des conditions injustes.

Défendre les intérêts des petites entreprises

En tant que jeune cheffe d’entreprise, je suis généralement sensible à la défense des intérêts des petites entreprises, comme celle que je dirige. Je m’implique en tant que membre du conseil professionnel de l’Île-de-France de la FNTR afin d’expliquer quelles sont les conditions et les difficultés d’exercice au quotidien. Le sujet de la transition écologique est un bon exemple. Pour les petites entreprises, même si l’on y est fondamentalement favorable, elle est loin d’être aisée à mettre en œuvre.

Etre attentif aux conditions des dispositifs

Dans une entreprise qui compte cinq, dix voire quinze poids lourds, intégrer des véhicules industriels qui roulent avec des énergies alternatives n’est pas évident. En étudiant les dispositifs d’aides ou de taxes, on s’aperçoit rapidement qu’il faut être particulièrement attentif aux conditions qui ne sont pas forcément favorables aux acteurs de petites tailles.

Enfin, en tant qu’entreprise installée en Île-de-France, je suis solidaire des transporteurs qui rencontrent des difficultés de circulation, mais surtout de stationnement dans Paris. Il serait bon que les politiques soient plus au fait des problématiques des entreprises, en particulier de celles du transport routier de marchandises."
 

Repères

• Siège : Ballainvilliers (91)

• CA (2021) : 1,6 M€

• Effectif : 15 salariés dont 13 conducteurs

• Parc : 30 véhicules dont 15 moteurs

• Activité : travaux publics

Auteur

  • Antoine Dufeu

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format