Menu
S'identifier

Italie : les mesures anti-Covid se durcissent pour les professionnels du transport et de la logistique 

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 18.11.2021 | Dernière Mise à jour : 18.11.2021

Les certificats sanitaires des routiers seront contrôlés avant qu’ils prennent le volant.

Crédit photo DR

En Italie, le gouvernement craint un retour des contaminations par le Covid, et surtout ses conséquences, à bientôt un mois des fêtes, pour l'acheminement des marchandises. De nouvelles mesures ont été prises, pour accélérer la vaccination et le respect des gestes barrières.

Face à la remontée en flèche du nombre de nouveaux cas de contamination de SARS-CoV-2, le gouvernement italien a décidé de resserrer la vis. L’objectif est de sauver les fêtes de fin d’année et la reprise économique. C’est dans cette optique que les mesures anti-Covid ont été durcies dans le secteur du transport et de la logistique, où le nombre de salariés anti-vaccination (NO-VAX), frôle la barre des 25 %. 

Parmi les mesures adoptées :

  • Les certificats sanitaires des routiers seront contrôlés avant qu’ils prennent le volant.
  • Le gouvernement envisage aussi d’installer des centres de vaccinations sur les lieux de travail pour donner un coup d’accélérateur à la campagne d’immunisation.
  • Pour enrayer la diffusion du virus, le nouveau protocole anti-Covid prévoit l’affichage des gestes barrières à bord des véhicules.
  • Les routiers qui ne porteront pas de masque ne pourront plus descendre de leurs véhicules pendant les opérations de chargement et déchargement. Ils devront toujours porter ce dispositif lorsqu’ils seront en contact avec d’autres personnes.
  • Les opérations de chargement et déchargement des marchandises devront être effectuées selon les normes en vigueur, qui interdisent les contacts directs entres les chauffeurs et les autres opérateurs.
  • L’accès dans les locaux des entreprises sera permis en fonction des normes anti-Covid. Les patrons devront installer des sanitaires pour les routiers et le personnel externe.
  • En ce qui concerne les paiements enfin, plus de liquide, l’utilisation des virements en ligne et des cartes de crédit contact devra être privilégié. 

Auteur

  • Ariel F. Dumont à Rome 

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format