Menu
S'identifier

Hyundai se renforce sur les véhicules autonomes

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 14.10.2019 | Dernière Mise à jour : 14.10.2019

Hyundai vient d'annoncer la création d’une coentreprise dans le domaine de la conduite autonome avec l’équipementier Aptiv (ex Delphi).

Crédit photo Hyundai Motor

Le coréen Hyundai, qui teste déjà des camions et robotaxis semi autonomes, va créer une coentreprise avec l’équipementier Aptiv pour proposer des solutions de conduite totalement autonomes en 2022. En parralèle, il annonce le lancement d’une division dédiée à l’exploitation de drones de livraison et de taxis volants. 

Le constructeur Hyundai, déjà engagé sur les véhicules autonomes, vient d’appuyer sur le champignon avec l’annonce fin septembre de la création d’une coentreprise dans le domaine de la conduite autonome avec l’équipementier Aptiv (ex Delphi).

La valeur de la joint-venture atteindra 4 milliards de dollars US (3,6 milliards d'euros). Le groupe américin est l’un des précurseurs de la conduite automatisée, avec le développement de systèmes de perception, de logiciel spécialisé et des plates-formes de calcul.

La coentreprise travaillera à la conception, au développement et à la commercialisation de technologies de conduite autonome de niveau 4 et 5 (selon la classification SAE), avec des premiers tests sans conducteur en 2020. "Cette coentreprise disposera d’une plate-forme de conduite autonome prête à la production pour les fournisseurs de robotaxis, les opérateurs de flottes et les constructeurs automobiles en 2022", annoncent les deux partenaires. 

Des tests menés depuis 2015 

Hyundai a commencé à tester des véhicules autonomes sur les routes publiques aux États-Unis en 2015 avec une licence de l’état du Nevada. En février 2018, Hyundai a effectué une démonstration de conduite autonome de niveau 4 sur une autoroute en Corée du Sud : cinq voitures Nexo à pile à combustible ont ainsi parcouru 190 kilomètres entre Séoul et Pyeongchang en Corée.

La même année, le constructeur coréen et sa filiale logistique Hyundai Glovis ont testé un camion semi-autonome de niveau 3 sur autoroute lors d’un trajet de 40 km entre la ville d’Uiwang et le port d’Incheon en Corée du Sud.

Pour sa part Aptiv a été la première entreprise à proposer un service de robotaxis à Las Vegas en partenariat avec la société de VTC Lyft, réalisant près de 70 000 trajets autonomes payants.

Transport aérien de colis et de personnes 

Véhicules sans chauffeurs, mais également sans roues. Le 30 septembre, Hyundai Motor a annoncé sa première incursion dans le domaine de l'aviation avec le lancement d'une division dédiée à la "mobilité aérienne urbaine", qui comprend aussi bien des livraisons de colis par drones que des services de taxis volants autonomes.

La nouvelle division n'a pas encore finalisé sa feuille de route et ses plans opérationnels, mais elle devrait développer "des prototypes d’engins volants, des logiciels de contrôle de vol et des technologies de sécurité pour les produits de mobilité intelligente", a déclaré un représentant de Hyundai. La société n’a pas encore précisé l’ampleur de son investissement dans cette entité. 

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format