Menu
S'identifier

Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Huit associations écologistes ciblent le transport routier

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 05.06.2019 | Dernière Mise à jour : 06.06.2019

Les fédérations professionnelles ont réagi en qualifiant ces accusations "d’attaques infondées et purement idéologiques".

Crédit photo Sylvie Mugular

France Nature Environnement, le Réseau Action Climat et d’autres organisations de défense de l’environnement ont, le 3 juin, adressé au Président de la République une lettre ouverte par laquelle elles lui demandent de prendre des mesures coercitives contre le transport routier, principalement de marchandises, qui aurait, selon elles, "un impact grave sur la santé des Français". Et elles en appellent à la mise en place d’une fiscalité liée à "la dégradation de nos routes".

Une lettre ouverte chasse l’autre. La FNTR, TLF, la CSD (Chambre syndicale du déménagement) et l’Unostra ont pris leur plus belle plume pour écrire une lettre ouverte au Président de la République. Cette lettre fait suite à celle adressée, le 3 juin, à Emmanuel Macron par huit ONG (organisations non gouvernementales). Sous l’impulsion de France Nature Environnement, la Fondation Nicolas Hulot et le Réseau Action climat (22 organisations au total), elles ont exhorté le Président à "mettre fin aux exonérations fiscales dont bénéficient le transport routier" tout en indiquant que "l’Etat ne doit plus subventionner un désastre écologique et sanitaire". "Monsieur le Président de la République, il est temps de prendre des mesures qui s’imposent pour donner corps à votre souhait de garder notre terre habitable", écrivent les auteurs de la lettre, parmi lesquels figurent également l’Association Santé Environnement France, Respire, les collectifs Air Santé Climat, Strasbourg Respire et le Collectif Médical Vallée Arve.

Expérimenter une redevance kilométrique

Les ONG n’hésitent pas à évoquer "les exonérations fiscales du TRM", allusion à la ristourne gazole dont bénéficient les transporteurs. Elles dénoncent, dès lors, "une iniquité fiscale vis-à-vis des automobilistes auxquels il est légitimement demandé de contribuer au financement de la transition écologique". Et de prôner également l’expérimentation d’une redevance kilométrique "pour que les transporteurs contribuent à leur juste part dans la dégradation de nos routes".

- 22 % de CO2 en 10 ans

Les fédérations professionnelles ont réagi en qualifiant ces accusations "d’attaques infondées et purement idéologiques". Elles rappellent au Président les engagements pris par la profession pour réduire son empreinte carbone (- 22 % de CO2 en 10 ans) et la contribution de la fiscalité camion (8 Md€) au budget national. Les organisations patronales du transport routier de marchandises soulignent que, pour surseoir à l’écotaxe en 2014, les entreprises ont accepté une augmentation de 4 cts par litre de gazole "pour solde de tout compte". La FNTR, TLF, la CSD et l’Unostra ont indiqué au Président de la République qu’elles s’opposeront à toute taxation supplémentaire.

Réunir acteurs du transport et ONG

Dans leur lettre à Emmanuel Macron, les fédérations ont rappelé que, face au spectaculaire essor du e-commerce, le transport routier de marchandises allait accroître son activité dans les prochaines années, et par conséquent son empreinte carbone. "C’est l’ensemble des acteurs de la chaîne de consommation qu’il faut responsabiliser", écrivent-elles en pointant du doigt chargeurs et consommateurs. En conclusion, les organisations patronales appellent le Président de la République à réunir "l’ensemble des acteurs du transport et les associations environnementales – sous votre haut patronage – pour travailler ensemble, confronter les chiffres et faire des propositions en matière de politique des transports". La fin des débats parlementaires sur la LOM (Loi d’orientation des mobilités), actuellement en discussion, promet d’être animée…

Auteur

  • SLIMANE BOUKEZZOULA

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format