Menu
S'identifier

Holding PMGP : "Nous ne pouvons pas toujours tout compenser"

Indicateurs | publié le : 14.09.2021 | Dernière Mise à jour : 15.09.2021

Guillaume Pelé, cogérant de la holding PMGP et dirigeant des transports Guivarc’h (29).

Crédit photo DR

Guillaume Pelé, cogérant de la holding PMGP (Transports Pelé, Transports Gendron et Transports Guivarc’h), doit jongler avec les coûts. Les hausses des prix des matériaux, ainsi qu'un manque de visibilité sur ceux-ci en fin d'année, vont l'obliger à augmenter ses tarifs.   

"Globalement, nous sommes confiants. Depuis quelques années, nous sommes entrés dans une phase de structuration. Désormais, nous pouvons nous appuyer sur certains outils, notamment numériques, pour développer les trois structures qui composent la holding PMGP (Transports Pelé, Transports Gendron et Transports Guivarc’h). Donc, au quotidien, nous nous inscrivons davantage dans une logique opportuniste. D’autant que nous sommes implantés sur le premier bassin alimentaire de France, une activité qui a le vent en poupe depuis le premier confinement.

Hausse des prix des matériaux

De plus, la conjoncture se porte bien avec une activité qui reste soutenue. Un point d’interrogation demeure toutefois concernant le secteur de la construction, avec une hausse des prix des matériaux. Un flou persiste donc sur le niveau d’activité de ces prochains mois. De même, nous nous interrogeons sur la hausse de nos coûts pour l’acquisition de matériel d’ici à la fin de l’année, voire début 2022. Augmentation que nous devrons compenser par une hausse de nos propres tarifs et qui sera à justifier auprès de nos clients. Ce sera inévitable car notre secteur n’échappe pas à une tension sur le marché de l’emploi. Et nous ne pouvons pas toujours tout compenser par une amélioration de notre productivité.

10 embauches

Concernant les recrutements, nous envisageons d’embaucher une dizaine de conducteurs d’ici à la fin de l’année à l’échelle des trois entités. Certes, le bassin rennais est très convoité par les entreprises de transport, et les chauffeurs sont par conséquent très sollicités. Mais, grâce à notre image de marque, nous recevons de belles candidatures. Et, chez nous, le savoir-être prime."
 

Repères

• Siège : Bodilis (29)

• CA 2020 : 11,85 M€

• Effectif : 100 collaborateurs

• Parc : 75 moteurs

• Activités : transport de primeurs, transport industriel (tautliner et plateau), transport de menuiserie industrielle.

Auteur

  • Florence Falvy

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format