Menu
S'identifier

Hino et Toyota prêts à investir le marché du camion à hydrogène aux États-Unis

Routier | publié le : 12.10.2020 | Dernière Mise à jour : 15.10.2020

Le camion Toyota-Hino qui sera proposé pour le marché nord-américain s’appuiera sur la base du châssis du Hino XL, avec un premier prototype annoncé pour le second semestre 2021.

Crédit photo DR

Toyota et sa filiale Hino concrétisent leur alliance sur les véhicules à piles à combustibles en annonçant le lancement d’un futur camion aux États-Unis. Au même moment, les premiers camions à hydrogène de Hyundai arrivent en Suisse, tandis que Total investit dans le néo-constructeur Hyzon Motors.

Compte tenu de l'engouement pour les camions à énergies alternatives, le constructeur Toyota annonce sa montée en force sur le marché américain avec un futur camion à pile à combustible de classe 8, la plus élevée aux États-Unis. Le véhicule sera développé en collaboration avec sa filiale Hino, précurseur sur les solutions hybrides (Hino a commercialisé le premier bus hybride au monde dès 1991). Cette collaboration s’inscrit dans la continuité d’un premier accord, conclu en mars dernier, sur le développement d’un camion à hydrogène de 25 t, cette fois-ci pour le marché japonais.

Second semestre 2021

Le camion Toyota-Hino qui sera proposé pour le marché nord-américain s’appuiera sur la base du châssis du Hino XL, avec un premier prototype annoncé pour le second semestre 2021. "Une version avec une pile à combustible de la série Hino XL est une solution gagnante-gagnante pour les clients et la société dans son ensemble. Ce camion sera silencieux, avec une conduite souple et puissante et ne rejettera que de l’eau. Les vingt ans et plus de technologie de pile à combustible de Toyota, combinés à l'expérience de Hino dans les camions lourds, créeront un produit innovant et performant", lance Tak Yokoo, responsable de l’ingénierie de Toyota Research and Development. 

La Suisse en tête

Le début de l’automne a également été marqué par la livraison en Suisse des sept premiers exemplaires du Xcient Fuel Cell développé par Hyundai pour le continent européen. D’ici à la fin de l’année, le constructeur coréen livrera 50 exemplaires, sachant que 1 600 sont prévus d’ici 2025. "Hyundai se basera sur le succès du modèle suisse pour étendre ses activités aux autres marchés européens, au fur et à mesure que nous établirons des partenariats en Autriche, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Norvège", indique le constructeur. Hyundai annonce également la montée en puissance de sa production en série, avec 2 000 unités dès 2021. 

Total entre dans le bal

Cet intérêt pour les énergies propres ne laisse pas indifférent l'énergéticien Total, qui a indiqué le 9 octobre être rentré, par le biais de son fonds de capital-risque Total Carbon Neutrality Ventures, au capital d’un nouveau constructeur de camions hydrogène : Hyzon Motors. Cette filiale du Singapourien Horizon Fuel Cell Technologies – qui produit des piles à combustible depuis 17 ans pour l’industrie du transport – prévoit de livrer environ 5 000 camions et bus à hydrogène au cours des trois prochaines années. L'investissement aux côtés d’autres fonds stratégique dans l’hydrogène (pour un montant non communiqué) soutiendra les centres de fabrication et d'ingénierie de Hyzon à Honeoye Falls (New York), Groningen (Pays-Bas) et Shanghai (Chine).

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format