Menu
S'identifier

H2P : "Nous proposerons des packages aux petites entreprises"

Actualités | publié le : 28.04.2021 | Dernière Mise à jour : 06.05.2021

Jean-Claude Plâ, président de la holding H2P et des Transports Vingeanne.

Crédit photo DR

Jean-Claude Plâ, président de la holding H2P (S2PWeb, S3Pweb, B2PWeb, GedMouv-GedTrans) et des Transports Vingeanne, revient sur la feuille de route de la structure qu'il chapeaute et les pistes de développement envisagées.

L’Officiel des transporteurs : Le 18 février, vous avez été élu à la présidence de la holding H2P pour un mandat de trois ans par le conseil d’administration. Quelle est votre feuille de route ?

Jean-Claude Plâ : Les services de H2P, pour l’instant limités à la France et à la Belgique, vont être étendus en dehors des frontières. Nous allons dans un premier temps cibler l’Italie, le Portugal, l’Espagne et le Benelux en menant dans chaque pays une étude pour déterminer les produits qui pourraient être développés et le positionnement de la concurrence. Pour plus de clarté, un travail sera réalisé sur le nom de la holding afin de regrouper l’ensemble des marques (S2PWeb, S3Pweb, B2PWeb, GedMouv-GedTrans).

Par ailleurs, H2P entend favoriser les partenariats et la croissance externe. Les propositions de partenariat pertinentes seront étudiées pour déterminer si le service est intéressant pour le transporteur, si le produit est viable, s’il peut se développer rapidement…

L'O.T.: Quelles autres stratégies de développement allez-vous déployer ?

J.-C. P : Nous allons travailler sur des services packagés. Quelque 80 % des 35 000 entreprises de transport, soit 28 000 sociétés, emploient moins de dix salariés. Or, nous avons 2 000 clients. Nous souhaitons donc développer nos offres pour les TPE, avec des packages qui regrouperaient différents produits, avec peut-être des prix plus attractifs ou des produits plus simples, en rapport avec les besoins de l’entreprise concernée.

Les liens avec les écoles et les organismes de formation seront par ailleurs renforcés. Notre objectif est que chaque établissement soit visité par les commerciaux au moins une fois par an. Nous devons occuper le terrain, par exemple en mettant à disposition des étudiants nos outils afin de les familiariser.

L'O.T. : Des changements sont-ils prévus pour la bourse de fret B2PWeb ?

J.-C. P : La bourse de fret B2PWeb a désormais une dizaine d’années et nous souhaitons travailler sur un outil inédit. Elle adoptera un esprit nouveau : le transporteur pourra créer sa propre communauté et intégrer les clients et partenaires qui veulent travailler avec lui.

Comme il s’agira d’une communauté, les prix, habituellement non indiqués, seront transparents, tout comme les lieux de destination ou encore les contraintes, par exemple les rendez-vous, les échanges de palettes… Nous souhaitons qu’ils travaillent avec Palbank pour les déposes et reprises de palettes et il y aura une obligation de traçabilité.

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3062 du 9 avril 2021.

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format