Menu
S'identifier

Guerre en Ukraine : les transporteurs russes parviennent à contourner les sanctions européennes

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 26.07.2022 | Dernière Mise à jour : 26.07.2022

La hausse du coût des transports est notamment due à la pénurie en remorques et en transports spéciaux.

Crédit photo DR

Le sixième paquet de sanctions adopté par l’Union européenne contre la Russie et la Biélorussie prévoit notamment l’interdiction pour les camions immatriculés dans ces deux pays de se rendre dans la communauté européenne. Les transporteurs russes et biélorusses semblent pourtant avoir trouvé un moyen de contourner ces interdits

Le sixième paquet de sanctions adopté par l’Union européenne contre la Russie et la Biélorussie prévoit notamment l’interdiction pour les camions immatriculés dans ces deux pays de se rendre dans la communauté européenne.

Les transporteurs russes et biélorusses semblent pourtant avoir trouvé un moyen de contourner ces interdits, incitant de nombreux citoyens des pays limitrophes à organiser des opérations de blocage à leur encontre. La chambre de commerce polono-ukrainienne a même lancé un appel aux sociétés continuant à travailler avec Moscou et Minsk.

Le spécialiste du commerce en ligne Andrey Pobezhimov, directeur de l’entreprise de logistique SDEK de Novosibirsk, en Russie, assure qu’il n’est "pas compliqué de contourner les sanctions pour acheter des produits américains, via des pays tiers".

Le coût des transports explose

Les livraisons arrivent en Finlande par avion, avant de poursuivre par camion vers la Russie. Les transports se font à bord de véhicules de moins de 3,5 tonnes, qui ne sont pas concernés par les sanctions ou grâce à des conducteurs de l’Union européenne qui ne sont pas interdits d’entrer en Russie.

Les sanctions ont toutefois fait exploser le coût des transports vers la Russie de 350 à 500 %, une hausse due en partie à la pénurie en remorques et en transports spéciaux, tels que les véhicules réfrigérés et à la nécessité de recourir à des intermédiaires.

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3118 du 1er juillet 2022.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format