Menu
S'identifier

Grand débat national : les propositions du transport routier

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 15.03.2019 | Dernière Mise à jour : 15.03.2019

Si la FNTR et l’OTRE semblent avoir été particulièrement inspirées par la thématique transition écologique, sans surprise, elles l’ont été tout autant sur le volet fiscal.

Crédit photo Adobe Stock

Deux mois après son lancement, le Grand débat national se termine aujourd’hui. Les organisations professionnelles du transport routier dévoilent les propositions qu’elles ont faites. Au programme : faciliter l’émergence de la filière des énergies alternatives.

Si les contributions en ligne sont encore possibles jusqu’au 18 mars, le guichet du Grand débat national ferme aujourd’hui. En attendant les synthèses en avril, les organisations professionnelles du transport routier livrent un condensé des propositions qu'elles ont défendues au cours de ces deux derniers mois. Si la FNTR et l’OTRE semblent avoir été particulièrement inspirées par la thématique transition écologique, sans surprise, elles l’ont été tout autant sur le volet fiscal.

À l'heure de la transition écologique

Au plan de la transition écologique, les organisations ont rappelé la volonté des entreprises du secteur de se tourner vers les énergies alternatives. Pour encourager cette tendance, la FNTR a proposé de faciliter l’émergence d’une production massive de BioGNV, de prolonger le déploiement d’un maillage en points d’avitaillement GNV/BioGNV, de garantir un cadre fiscal et réglementaire propice à l’accélération de l'essor du GNV/BioGNV et de valoriser économiquement les gains de CO2 des transporteurs routiers. Sur cette thématique, l'OTRE propose non seulement la mise en place d'une fiscalité incitative pour le développement des énergies alternatives, mais aussi de développer la mise en œuvre d’expérimentation de "platooning"

Toujours la fiscalité

Au chapitre fiscalité, la FNTR a défendu l’idée d'identifier les 4 cts par litre de carburant de TICPE en substitution à l’écotaxe comme la contribution du secteur au financement des infrastructures avec un fléchage approprié, de sécuriser la fiscalité des entrepôts logistiques, de ne pas taxer le GNR, de créer, en lien avec les douanes, une carte d’achat de gazole directement détaxé de la TICPE. 

De son côté, l’OTRE propose "de s’inspirer du principe d’Eco-Emballages en instaurant le principe d’Eco-Transport pour réduire l’impact du transport sur l’environnement et organiser le dispositif national de calcul et d’agrégation des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui s’impose aux transporteurs depuis le 1er octobre 2013".

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format