Menu
S'identifier

GGP transports : "Je crois à une reprise dès que les conditions la permettront !"

Indicateurs | publié le : 17.06.2020 | Dernière Mise à jour : 17.06.2020

Luis Gonçalves gérant de GGP Transports.

Crédit photo DR

Luis Gonçalves, gérant de GGP Transports, entreprise située en Seine-Saint-Denis, se veut plutôt optimiste. La crise sanitaire a permis à ses équipes de remettre à plat ses processus d'exploitation, d'anticiper l'entretien périodique ou les vérifications techniques mais a également diminué le stress de ses roulants dans un contexte de diminution du trafic en Ile-de-France.

"Pour faire face à la crise du Covid-19, nous avons bien entendu cherché à nous procurer du gel et des masques mais n’avons commencé à en recevoir que très tardivement, en réalité à partir des premiers jours du mois de mai. Nous avons pu désinfecter l’ensemble de notre parc de véhicules à compter de la mi-avril et devrions continuer de procéder à des désinfections systématiques et régulières sur les 2 ou 3 mois à venir.

Mettre à plat tous les processus

La partie de l’équipe qui travaille encore profite de cette période pour mettre à plat tous les processus d’exploitation mais aussi pour anticiper l’entretien périodique ou encore les vérifications techniques car je crois à une reprise dès que les conditions la permettront, ce d’autant que la conjoncture s’était montrée favorable sur l’année 2019. Même si j’estime que le gouvernement a fait ce qu’il a pu, il me semble qu’il aurait dû procéder à une annulation pure et simple des charges, notamment de la TVA, plutôt qu’à un simple report de paiement.

Pour une entreprise comme la nôtre, les effets d’annonces relatifs aux primes accordées aux salariés de certaines grandes entreprises sont difficiles à accepter pour la simple raison que nous sommes financièrement incapables d’en faire de même.

Des effets positifs

La situation actuelle a toutefois permis d’observer quelques effets positifs. Ainsi, dans certains secteurs d’activité, je trouve que la crise sanitaire permet au télétravail de faire ses preuves. Si ce dernier venait à être pérennisé, il pourrait permettre à des entreprises d’enregistrer une baisse de certaines charges.

La crise du Covid-19 a eu un autre effet positif, à savoir la diminution du trafic en Ile-de-France. En temps normal, la circulation en région parisienne est source de stress pour les conducteurs des entreprises du transport routier. Elle impacte en outre négativement les comptes de résultat de ces dernières par l’accroissement de la consommation ou encore la perte de temps qu’elle occasionne. Sur le long terme, je ne vois en fait qu’une solution : que les pouvoirs publics accroissent l’offre de transports en commun."

 

Repères

• Siège : Aulnay-sous-bois (93)

• CA : 4 M€

• Effectif : 45 salariés dont 37 conducteurs

• Parc : 35 moteurs

• Activités : transport de conteneurs et de voussoirs

 

Auteur

  • Antoine Dufeu

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format