Menu
S'identifier

Gaz’Up et des transporteurs ouvrent deux stations bioGNV en Nouvelle-Aquitaine

Actualités | publié le : 07.05.2021 | Dernière Mise à jour : 03.05.2021

 D’ici à 2025, Gaz’Up envisage d’implanter 5 stations en Nouvelle-Aquitaine, et 50 dans toute la France.

Crédit photo Gaz'Up

Début avril, deux stations de bioGNV ont été inaugurées en Gironde et en Dordogne. Pour cela, la société occitane Gaz’Up, qui conçoit, fabrique et exploite des stations pour autrui, a répondu à l'initiative de deux transporteurs.

Début avril, deux stations de bioGNV ont été inaugurées à Langon, en Gironde, et Boulazac-Isle-Manoire, en Dordogne. La société occitane Gaz’Up, qui conçoit, fabrique et exploite des stations pour autrui, a créé la station de Langon à l’initiative des Transports Rouillé et Coulon, et d’U-Log (la plateforme logistique des magasins U), qui incite ses transporteurs à se convertir au gaz.

À Boulazac-Isle-Manoire, la station – première du genre dans le département – a été portée par les Transports Doumen, Sirmet (valorisation de déchets), et Gaz’Up. L’investissement pour une station, s’élève à environ 1,2 M€, financés par les partenaires et la Région.

Du bioGNV à moins de 1 euro le kilo

Chacune dotée de quatre pompes, ces stations vendent le bioGNV à moins de 1 euro le kilo. Et pour chaque kilo de gaz vendu, un kilo de gaz est acheté à un méthaniseur de la Région. Le modèle de Gaz’Up est particulier : "le ou les entreprises initiatrices sont propriétaires d’une partie de la station. Ainsi un pourcentage des marges dégagées leur revient. La distribution d’énergie alternative peut constituer une diversification de leurs activités. Aujourd’hui, il s’agit de GNV car c’est la seule énergie accessible concrètement, mais demain cette distribution pourrait porter sur un autre type d’énergie. De nombreuses demandes d’étude de statios émanent de transporteurs, du secteur des travaux publics ou de l’agro-alimentaire avec l’objectif de décarboner leurs transports", assure Raphaël Bonnin, directeur commercial de Gaz’Up. D’ici à 2025, Gaz’Up envisage d’implanter 5 stations en Nouvelle-Aquitaine, et 50 dans toute la France.

Auteur

  • Laetitia Bonnet

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format