Menu
S'identifier

Franprix teste la livraison par robot à Paris

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 23.04.2019 | Dernière Mise à jour : 23.04.2019

Franprix et TwinswHeel figurent parmi les 15 lauréats de l'appel à projet "Quartier d'Innovation Urbaine" d'Urban Lab, le laboratoire d'innovations de la Ville de Paris.

Crédit photo Franprix/Twinswheel

L’enseigne Franprix expérimente avec le fabricant de robot roulant TwinswHeel la livraison de courses à domicile pour des clients âgées ou à mobilité réduite.
 

Déjà engagé dans le projet de remorque à assistance électrique intelligente K-Ryole, Franprix (groupe Casino) vient de lancer une expérimentation inédite dans le XIIIe arrondissement de Paris pour aider ses clients à faire leurs courses à l’aide d’un robot suiveur.

L’engin, produit par le fabricant lyonnais TwinswHeel, est capable de suivre les clients en magasin et fait alors office de caddie. Après l’acte d’achat, il est capable de continuer à suivre le client pour porter ses courses jusqu’à son domicile.

Six mois d'expérimentation

L’expérimentation, va durer six mois et s’adresse tout particulièrement à l’accompagnement de personnes à mobilité réduite ou âgées, une cible qui fréquente moins les magasins faute de facilité. "Le robot suit la personne à un mètre, en portant ses courses à sa place. On veut essayer de voir si des personnes à mobilité réduite peuvent l’utiliser, depuis le Franprix jusque chez elle", explique au micro de France Info Vincent Talon, cofondateur de TwinswHeel avec son frère Benjamin. 

Accompagnateur obligatoire

Le test démarre dans un magasin, situé rue Nationale. Pour se servir du robot, le client doit activer un bouton "follow me" afin d’activer la reconnaissance visuelle. Le robot, équipé de deux grosses roues, va dès lors suivre la personne à travers les rayons, puis dans la rue.

Les droïdes TwinswHeel comportent deux grosses roues qui entourent un casier central, capable de contenir l’équivalent de 40 litres (ou 40 kg). Ils sont équipés de capteurs qui scannent en permanence leur environnement immédiat, leur permettent de faire face à toute situation (piéton, voiture). Ils repèrent également leur chemin via GPS.

Ils peuvent se déplacer de manière autonome en milieu urbain à la vitesse de 6 km/h et sont autorisés à rouler sur les trottoirs du XIIIe arrondissement "à condition que la rue soit partagée en toute sécurité", indique la Mairie. Une fois arrivé au domicile du client, l’engin n’est pas habilité à retourner au magasin en toute autonomie. La législation interdit qu’il se déplace seul : il doit donc être supervisé par un accompagnateur.

Livraison autonome

Franprix et Twinswheel figurent parmi les 15 lauréats de l'appel à projet "Quartier d'Innovation Urbaine" d'Urban Lab, le laboratoire d'innovations de la Ville de Paris. Les deux partenaires peuvent ainsi tester durant six mois (maximum un an) l'utilisation du robot en situation réelle.

Les deux partenaires souhaitent d'étendre ce test à deux ou trois autres magasins du XIIIe arrondissement dans les prochains mois, toujours avec un accompagnateur, quitte à envisager plus tard "la livraison autonome si l’évolution de la législation à venir le permet", indique le groupe Casino. 

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format