Menu
S'identifier

Interview

Florence Boulier, DRH France d’Heppner : "Le bon score que nous obtenons est le fruit d’actions menées depuis plusieurs années"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 08.03.2019 | Dernière Mise à jour : 08.03.2019

"Notre modèle n’est pas de lutter contre quelque chose mais de mettre en œuvre un management qui donne une chance de réussite et des perspectives d’évolution à chacun", Florence Boulier, DRH d'Heppner.

Crédit photo DR

Depuis le 1er mars 2019, les entreprises de plus de 1 000 salariés ont l’obligation de publier un "Index de l’égalité Femmes-Hommes". Rappelons que toutes les sociétés employant au moins 50 salariés devront la respecter. Cependant, dans le transport routier, quasiment aucune entreprise n’a publié ses données, mis à part le groupe Heppner. Avec un score de 89 points sur 100, il se classe parmi les meilleures entreprises en la matière.

L'Officiel des transporteurs : L’index de l’égalité professionnelle homme/ femme d’Heppner affiche une note de 89 sur 100. Quel est votre secret pour arriver à un si bon résultat dans un secteur composé à majorité d’hommes ?

Florence Boulier : En effet, sur l’ensemble de nos 3 100 collaborateurs, la majorité est composée d’hommes. Cependant, ce qui est évalué dans cette note ce n’est pas la quantité de femmes mais l’équivalence de traitement à compétences égales. Le bon score que nous obtenons en appliquant l’index établi par le ministère du Travail est le fruit d’actions menées depuis plusieurs années en faveur de l’égalité professionnelle entre nos salariés hommes et femmes. L’égalité représente une valeur que nous appliquons au quotidien, notamment dans notre politique de recrutement.  

L'OT : Qu’est-ce qu’il vous reste à faire pour atteindre la note maximale, soit 100 sur 100 ?

F.B. : Nous obtenons la note quasi maximale sur un certain nombre d’indicateurs ; indice de l’augmentation, soit 20/20, le critère de la promotion, où nous comptabilisons 15/15, et celui de la rémunération, où nous atteignons 39 points sur 40. Depuis 2019, deux femmes promues ont rejoint le Comité de Direction, qui en comptait deux jusqu’à présent. Ce qui devrait nous permettre de nous rapprocher de la note maximale l’année prochaine. De manière générale, les femmes ont, chez nous, leur place dans tous les métiers et à tous les niveaux d’une entreprise spécialiste des solutions supply chain comme Heppner.  

L'OT : Quels conseils donneriez-vous aux transporteurs qui ont encore du chemin à suivre pour atteindre votre score ?

F.B. : Il faut savoir qu’appliquer une politique d’égalité de salaire entre les hommes et les femmes n’est pas si compliqué que cela. Il convient également de veiller à ne pas laisser de côté les femmes qui se trouvent en congé de maternité. Il reste important de faire évoluer les talents. Notre modèle n’est pas de "lutter contre quelque chose" mais de mettre en œuvre un management qui donne une chance de réussite et des perspectives d’évolution à chacun, basé sur leur mérite.

Auteur

  • Propos recueillis par Samorya Wilson

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format