Menu
S'identifier

Opérateurs économiques agréés : 1 600 entreprises agréées en 2016

L'Officiel des Transporteurs | Fiscalité/Douane | publié le : 24.03.2017

"Le statut d’opérateur économique agréé est la clé des échanges à venir avec les pays avec lesquels nous avons des accords de reconnaissance mutuelle de ce statut", assure Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget.

Crédit photo D. Delion

Le secrétaire d’État chargé du Budget, Christian Eckert, a présenté les résultats de la douane pour l’année 2016 le 16 mars. 1 600 entreprises bénéficient du label douanier d’Opérateur économique agréé (OEA).

Contrôle aux frontières dans un contexte de menace terroriste, lutte contre la fraude, service d’aide à l’import/export pour rendre les plateformes logistiques françaises plus attractives ; telles sont les missions sur lesquelles se sont focalisés les 16 700 agents de la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI) en 2016.

9,2 millions de contrefaçons ont été interceptées

Au total, 9,2 millions de contrefaçons ont été interceptées (record historique) ; 415 M€ de droits et taxes ont été redressés, dont 150 M€ de fraude à la TVA. Par ailleurs, 64,5 tonnes de cannabis, 11,7 tonnes de cocaïne et 441,3 tonnes de tabacs de contrebande ont été saisies.

Au plan économique, la douane s’est attachée à consolider l’accompagnement des entreprises avec le déploiement de son plan "Dédouanez en France", assorti de 40 mesures pour réduire les coûts des entreprises et leur faire gagner du temps.

OEA : la clé des échanges à venir

En matière d’aide à l’import/export et d’attractivité des plateformes logistiques, le délai moyen d’immobilisation des marchandises est passé sous la barre des quatre minutes en 2016.

En outre, l’administration douanière a consolidé ses partenariats avec les entreprises fiables, qu’elle audite pour renforcer la sécurité des échanges et accélérer les flux de ces entreprises. "Celles-ci bénéficient du statut d’opérateur économique agréé (OEA), qui est la clé des échanges à venir avec les pays avec lesquels nous avons des accords de reconnaissance mutuelle de ce statut, notamment la Chine et les États-Unis", a exposé le secrétaire d’État chargé du Budget, Christian Eckert.

Là encore, la douane prépare les acteurs du transport et de la logistique et se situe, en 2016, au 2e rang européen avec près de 1 600 statuts d’OEA délivrés, ce qui représente plus de 80 % du commerce extérieur français.

 

Thème(s) associé(s)

Fiscalité/Douane

Auteur

  • Louis Guarino

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format