Menu
S'identifier

Euro 7 : mécontentement face à la nouvelle norme antipollution

Actualités | publié le : 16.11.2022 | Dernière Mise à jour : 16.11.2022

Selon le magazine Politico, qui a eu accès au projet de la Commission, le futur texte se concentrera essentiellement sur les émissions de particules fines et ne prévoirait pas de modifications pour les émissions de CO2.

Crédit photo DR

La norme antipollution Euro 7, que prépare actuellement la Commission européenne, ne sera sans doute pas aussi stricte que ce que redoutaient les constructeurs. C'est du moins ce qui ressort du projet de la Commission que s'est procuré le magazine Politico

La norme antipollution Euro 7, que prépare actuellement la Commission européenne, ne sera sans doute pas aussi stricte que ce que redoutaient les constructeurs. Le projet de texte ne satisfait ni les constructeurs ni les défenseurs de l’environnement. Selon le magazine Politico, qui a eu accès au projet de la Commission, le futur texte se concentrera essentiellement sur les émissions de particules fines et ne prévoirait pas de modifications pour les émissions de CO2.

La Commission aurait par ailleurs renoncé à instaurer les sous-catégories 7+ (qui était prévue pour les batteries à plus longue durée de vie), 7A (pour les véhicules hybrides passant automatiquement en mode électrique dans les zones à émissions réduites) ou 7G (véhicules à émissions variables).

Un coût supplémentaire

Selon l’étude d’impact de la Commission européenne, le coût total de la nouvelle norme entraînera des coûts supplémentaires de 17,5 milliards d'euros pour les constructeurs de poids lourds et de bus, soit nettement moins que ce que redoutaient les constructeurs, qui se préparaient à devoir investir davantage en vue de normes plus strictes.

"Compte tenu de la situation géopolitique actuelle, un dernier examen a été effectué", a indiqué la Commission dans son analyse d’impact préliminaire de la loi Euro 7, faisant référence aux répercussions de la hausse du coût de l’énergie et des matières premières pour les constructeurs.

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3132 du 11 novembre 2022.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format