Menu
S'identifier

Envoyé Spécial : "Je crains les prémices d’une crise aussi importante qu’en 2007"

Indicateurs | publié le : 04.10.2021 | Dernière Mise à jour : 05.10.2021

Laurent Dutheuil, Pdg d’Envoyé Spécial (Nord).

Crédit photo

Pour Laurent Dutheuil, Pdg d’Envoyé Spécial, entreprise de transporit située dans le Nord, certains signes ne trompent pas et il s'agit d'y être attentif. Les prix des tracteurs, notamment, grimpent à cause des retards de livraison dus aux manques de matériaux. Il craint une crise fin 2022-début 2023.

"Mis à part le séisme provoqué par l’annonce du premier confinement par le président de la Répubique, la conjoncture a été favorable ces deux dernières années. Notre activité en 2020 a été satisfaisante, et nous réalisons un très bon exercice 2021, avec un chiffre d’affaires de 53 millions d’euros. La demande est soutenue dans tous nos secteurs d’activité, que ce soit le taxi-marchandise, le général cargo, le fret palettisé, le froid industriel, le bâtiment, ou l’affrètement. Je ne vois pas d’enseignes qui pâtissent d’une faiblesse d’activité [Envoyé Spécial comprend plusieurs entités, comme Régional Express, L’Express du Froid, Enspé BTP, etc.].

Mauvais souvenirs

Néanmoins, je sens les prémices d’une crise aussi importante qu’en 2007. On m’a informé qu’il fallait s’attendre à des bons de commande de tracteurs à six chiffres. Il y a des problèmes de livraison de remorque pour cause de manque de matériaux, le prix du bois flambe, etc. Ça me rappelle 2007 quand un commercial me pressait de commander car les délais allaient s’allonger et les tracteurs dépasser les 100 000 €. Le mécanisme est connu : on achète de plus en plus cher les moyens d’exploitation, les prix de transport ne grimpent pas, la crise arrive et les transporteurs se retrouvent dans le rouge. Je crains que cette crise n’arrive fin 2022-début 2023. Il faut y prêter attention dans la manière de gérer nos entreprises."
 

Repères

• Siège : Fretin (59)

• Chiffre d’affaires 2021 (clôture en septembre) : 53 à 54 M€

• Effectif : 530 salariés

• Parc : 730 cartes grises

• Secteurs d’activité : taxi-marchandise, général cargo, froid industriel, affrètement, BTP

Auteur

  • Nicolas Montard

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format